En France, plus de 30 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque année. Conséquence de ce “massacre” (moins marqué en Occitanie qu’ailleurs), en dix ans, 15 000 apiculteurs ont cessé leur activité. De l’ordre de 35 000 tonnes par an au début des années 90, la production annuelle française de miel n’est plus aujourd’hui que d’environ 15 000 tonnes. Mais on peut encore agir…