Saveurs : Des productions locales pour faire mousser votre été

fabrication bière artisanale singulière

Portée par le mouvement hipster et la street-food, la bière artisanale est la nouvelle coqueluche des comptoirs, en Occitanie comme ailleurs. Elle se paie même le luxe de venir bousculer les cocktails et autres rosés, traditionnelles vedettes des apéros de l’été…

Se rapprocher des producteurs locaux, se préoccuper du respect de l’environnement et des traditions de fabrication… L’air du temps est favorable aux méthodes de production des bières artisanales.  Au delà même du désir de se désaltérer, la bière devient un produit branché, parfois luxueux dont les étiquettes s’habillent de designs modernes et des couleurs chatoyantes.

Un bond de 30% en trente ans !

Des terrasses de cafés aux supermarchés, ces nouvelles bouteilles prennent possession de tous les lieux de consommation et de nouvelles adressent voient le jour quotidiennement. Les bières artisanales ne sont plus réservées qu’aux connaisseurs. Avec un boum de 30 % en trente ans, les petits brasseurs sont à la pointe de la tendance culinaire et la mousse ne semble pas prête de retomber…

fabrication de bière artisanaleAprès n’avoir été pendant longtemps qu’une réponse facile au besoin d’étancher sa soif, la bière est devenue un marqueur social. Avec plus de 3 000 marques sur le marché, le catalogue ne cesse de s’étoffer, avec des goûts et des mariages toujours plus étonnants. Au côté des classiques blondes, ambrées et brunes, on retrouve des petites nouvelles au caractère bien trempé qui ne laissent personne indifférent.

Qu’elle soit bio, écologique ou locale, la bière se compose désormais d’ingrédients qui lui étaient encore méconnus. Parmi eux, on peut citer le quinoa du Loiret qui permet de créer une bière sans gluten pour tous les intolérants et amateurs de nouvelles sensations. Les bières de saison sont également à la mode. Mais celle qui règne sur les comptoirs et les terrasses, c’est l’IPA (Indian Pale Ale). Avec un goût très houblonné, elle possède des saveurs de caramel, de fruits et d’agrumes et les connaisseurs l’apprécient également avec des arômes plus prononcés : épices, herbes aromatiques, etc.

Bientôt 200 brasseries en Occitanie

Aujourd’hui, la bière s’est bien implantée dans le paysage culturel de l’Occitanie. Et détrône même parfois, en particulier chez les jeunes, les vins et autres muscats. La production a même augmenté de 30 % en 2017 avec un total de 250 000 bouteilles vendues par an. En plein essor, les 170 brasseries indépendantes de la région (le chiffre pourrait dépasser les 200 entre 2019 et 2020) n’hésitent pas à s’imposer sur le marché en proposant des boissons variées et inédites.

La Barbaude bière artisanaleEn pleine structuration, la filière a vu naître l’association des Brasseurs indépendants d’Occitanie (Brio), qui rassemble 25 membres produisant au total 14 000 hectolitres. Éloignée des traditions brassicoles (même si Toulouse a eu son heure de gloire jusque dans les années 60), l’Occitanie voit ainsi peu à peu émerger une filière allant du champ à la chope, relançant des cultures oubliées.

Des kits pour brasser « chez soi »…

La malterie du Vieux silo a ainsi vu le jour en 2013 dans le Tarn et certains brasseurs travaillent avec des agriculteurs locaux pour l’orge, à l’image de la Biérataise, en Haute-Garonne. La brasserie Garland, lancée en 1994, ce qui en fait la plus ancienne en Occitanie, cultive elle-même son orge, son houblon et son malt. Dans la région, où une brasserie sur deux a moins de 5 ans, la lotoise Ratz, fondée en 2001, est celle dont la production est la plus importante avec environ 8 000 hl à l’année.

A côté de ces brasseurs indépendants, la filière peut aussi compter sur des chaînes à la production plus importante comme le Frog & Rosbeef (la première micro-brasserie ouverte au centre de la Ville Rose, en 1998) ou Les 3 Brasseurs de Toulouse-Labège, mais également dans d’autres villes de la région, notamment dans le Gard à Nîmes, où l’on produit aussi de la bière : La Barbaude.

Cette bière bio, brassée à deux pas des Arènes de Nîmes, est notamment vendue en coffrets dans les boutiques Nature & Découvertes… Dans de nombreux commerces on peut aussi trouver des kits pour fabriquer sa propre bière à domicile. Ce qui en dit long sur l’engouement pour les petites mousses !

Une star catalane, une singulière sétoise, et même… une bière au cassoulet !

Cap d'Ona fabrique bière artisanaleMais la star qui sait se faire mousser se trouve plus au sud, à Argelès-sur-mer, dans les Pyrénées Orientales. Une petite brasserie qui est connu de tous : Cap d’Ona. Élue meilleure bière de France et meilleure bière du monde, cette petite mousse est la fierté des catalans et ils en boivent à toutes les occasions, notamment lors des fêtes de fin d’année, avec la la bière de Noël.

Direction l’Hérault où une brasserie mise sur son terroir et le savoir-faire local. Ainsi avec la Gorge Fraîche, tout est 100% Occitanie et bio ! Malt et houblon issus de l’agriculture biologique, cette bière blonde rend hommage aux paysans et aux traditions tout en respectant l’environnement. Sans oublier Sète, où la proximité de la mer n’a pas entamé l’enthousiasme de La Singulière, dont la gamme réserve quelques belles surprises, telle que la « Barque Noire », une délicieuse stout aux arômes de pain grillé et de café…

Toulouse est une ville qui aime la fête et les défis… C’est donc dans la Ville Rose qu’il faut se rendre pour trouver la bière la plus originale, une bière… au cassoulet ! Réalisée lors d’un concours, la boisson est préparée avec les fameux haricots blancs et une réduction de jus de viandes et de légumes du fameux plats. C’est un jeune brasseur de Baziège (L’Oustal) Adrien Claustres qui a relevé ce défi. Malheureusement cette bière n’est pas commercialisée !

Mais ne vous en faites pas, vos brasseurs préférés n’ont pas fini de vous étonner. Près de Toulouse, encore, ce sont les rugbymen de l’US Colomiers qui ont créé leur propre bière chez BBT, Brasseur Toulousain.

Les fêtes sont pour l’automne

Et la région ne manque pas de rendez-vous pour les découvrir. Dès lors qu’elle est consommée avec modération, la bière offre donc une belle façon de se convertir à ces multiples saveurs d’Occitanie. Mais il est bon, aussi, de noter les dates de deux événements majeurs pour le petit monde de la bière en Occitanie : la Beer Love Fest de Montpellier (du 16 au 21 septembre prochains) et l’Octobière toulousaine, au mois d’octobre… Sans oublier la Toulouse Beer Fest, salon de la brasserie artisanale dont l’édition 2018 avait eu lieu en novembre.

Fanny RIGAL

Utilisant les mêmes cultures, le whisky est en train, lui aussi, de faire son trou dans la région. Dans le Tarn, la famille de vignerons Castan produit le whisky Vilanova depuis 2010 en utilisant sa propre production d’orge. Lancée en 2011, la société Black Mountain, qui a construit son image sur l’eau de la Montagne noire, devrait de son côté ouvrir l’une des trois plus importantes distilleries de whisky de France fin 2018, dans le parc naturel du Haut-Languedoc.

 

D’autres sujets Saveurs :