Occitanie : Lancement du premier conseil des Territoires pour la Culture

Masue de protection ou baillon ? Photo D.-R.

Après une visioconférence organisée en urgence par le ministère de la Culture, le 2 avril, Franck Riester a souhaité que le Conseil des Territoires pour la Culture (CTC) soit territorialisé. Objectif  : renforcer dans chaque région la concertation et la coopération en faveur des politiques culturelles. Il a bien été entendu, puisque le préfet de Région Etienne Guyot a réuni le premier CTC d’Occitanie le 7 mai dernier.

Le contexte n’est guère reluisant pour la Culture… La crise sanitaire du Covid-19 frappant en effet ce secteur avec une acuité partculiire, du fait de l’interdicton de rassemblement dès le début du mois de mars et l’annulation de la plupart des événements de l’été. État et collectivités territoriales se sont donc pleinement engagés dans l’objectf de soutenir fortement la culture, les lieux de culture et ceux qui la font.

Lancement du CTC d’Occitanie

La campagne originelle du CTC national (lire plus bas)…

Le 7 mai, en audio-conférence avec les représentants d’associations d’élus du territoire (*), le préfet a donc réuni pour la première fois (comme plusieurs de ses homologues dans d’autres régions) cette instance de dialogue dont le pilotage sera assuré par la Drac Occitanie. On peut naturellement craindre qu’il ne s’agisse que d’une nouvelle strate de palabres sans effet, comme on en a déjà tant vu.

Mais Etienne Guyot a tenu, en ouverture, à rappeler « les engagements forts du Président de la République, notamment la prolongation de la période de calcul des droits des intermittentes jusqu’en août 2021, mesure très attendue et la création d’un fonds d’indemnisation temporaire pour les séries et les tournages annulés, là encore une mesure importante en Occitanie qui est devenue une terre importante de tournages. »

Le préfet d’Occitanie a ensuite salué l’engagement fort des élus locaux : « Vos collectivités territoriales ont répondu présent dès le début de la crise, aux côtés de l’État pour mettre en place des dispositifs forts de soutien aux associations et aux professionnels de la culture. En Occitanie, la culture et le patrimoine sont des moteurs économiques et de puissants vecteurs d’unité entre les citoyens de cette région », a-t-il insisté…

Déclarations d’intention et sujets concrets

De ce premier CTC d’Occitanie s’est surtout dégagé le constat d’une analyse partagée des conséquences de la crise sur le secteur de la culture, accompagnée d’un rappel des moyens engagés et de ceux qui pourraient prendre le relais. Et le souhait de pérenniser cette instance de concertation. 

D’autres sujets plus concrets ont aussi été abordés « notamment la question de l’éducation artistique et culturelle, l’importance de l’apport culturel dans les territoires ruraux et la réflexion à venir pour la construction de politiques publiques culturelles, incluant de nouvelles formes d’expression et de soutien. »

Le monde culturel, particulièrement dans les territoires ruraux initialement définis comme l’objectif prioritaire du CTC, est désormais dans l’attente des suites concrètes.

Les souhaits des maires de France

Elles ont notamment été définies par les questions des l’Association des maires de France (AMF) à l’issue de la visio-conférence du 2 avril : conditions de versement des subventions en cas d’annulation d’événements, fête de la Musique, soutien à l’offre culturelle en milieu rural, aides de l’Etat pour les cinémas,  librairies, etc, mesures envisagées pour aider la reprise du secteur culturel après le déconfinement… En espérant que les masques du déconfinement ne seront pas autant de baillons pour l’expression culturelle à travers le pays !

Philippe MOURET

(*) ARF Assemblée des Régions de France, ADF Assemblée des Départements de France, AdCF Assemblée des Communautés de France, AMF Association des Maires de France, AMRF Association des Maires Ruraux de France, France Urbaine, Villes de France et FNCC Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture.
Découvrir le nouveau site initié par le ministère de la Culture #culturecheznous

Le CTC tel qu’il était imaginé au départ (texte officiel)

« Le Ministère de la Culture s’est résolument engagée aux côtés de l’ensemble des acteurs concernés (structures culturelles, artistes, associations, collectivités territoriales, partenaires ministériels…) dans une politique volontariste d’irrigation des territoires.

La proposition faite aujourd’hui n’est pas de construire de nouveaux équipements mais d’apporter la culture au plus près des habitants. Le Ministère est présent dans nos régions par le biais des DRAC (Directions Régionales des Affaires Culturelles) mais la culture se déploie par les équipements et structures autour de chez vous.

Pour veiller à ce nouvel aménagement et à l’irrigation culturelle et artistique des territoires, le plan ministériel « Culture près de chez vous » a été lancé, celui-ci s’appuie sur 3 piliers :

  • artistes et culture sur les routes de France,
  • mobilité des œuvres,
  • déploiement à travers toute la France des « Micro-Folies », musée numérique de proximité. »

Dis-Leur ! et la culture :

  • Au Museum de Toulouse, suivez L’Echo des réserves. Lire la suite…
  • Signé Goscinny et Uderzo, un trésor de la BD exhumé. Lire la suite…
  • Un festival d’annulations pour les rendez-vous de l’été. Lire la suite…
  • Entretien : « On peut s’attendre à des rachats de festivals« . Lire la suite