Nature / Oiseaux : Déconfinez, mais regardez où vous mettez les pieds

Les sternes naines doivent être protégées. Photo S. GOMEZ (CSNB) - Natura 2000

Depuis 20 ans, une colonie de sternes niche sur la plage des Chalets à Gruissan (Aude). Cette année, malgré les filets de protection et les panneaux d’information, c’est l’échec ; probablement à cause de dérangements répétés. Mais les oiseaux ont quand même fait une nouvelle tentative à la plage de la Vieille Nouvelle cette fois, où elles viennent de pondre à nouveau. Aidons-les en restant à distance.

Les sternes naines sont de petits oiseaux migrateurs, protégées en France, qui viennent sur le littoral pour se reproduire. Et à Gruissan (Aude), elles ont pour habitude de s’installer systématiquement à la plage des Chalets. Mais avec le déconfinement, certains ne se comportent pas autrement qu’en « gros bourrins »… Alors même si vous êtes pressés de vous vautrer sur le sable, regardez quand même où vous mettez les pieds !

Oeufs et poussins se confondent avec leur environnement

Des filets de protection sont installés… Mais l’attention de chacun est sollicitée. Photo Fanchon Richart-PNRNM

Compte tenu de l’enjeu, le Parc naturel régional de la Narbonnaise, la LPO et la commune de Gruissan s’associent chaque année, pour installer un enclos autour de cette colonie, afin d’empêcher le dérangement des oiseaux et permettre le succès de reproduction.

Les œufs et les poussins ayant « des tenues de camouflage particulièrement efficaces, il est en effet facile de s’en approcher voire de les écraser sans s’en apercevoir. » Et trop de dérangement engendre un abandon des nids par les adultes et donc une année de reproduction de perdue.

Comme beaucoup d’autres espèces dont les populations chutent inexorablement, ces oiseaux pâtissent de ce que les spécialistes appellent la « perte d’habitat. » Pour les sternes, il s’agit du littoral méditerranéen qui a été petit à petit aménagé, urbanisé et dont les plages sont aujourd’hui le lieu de pratiques récréatives ou sportives. Des activités qui ne sont pas du gout de ce petit oiseau craintif de 50g à peine.

La déception après de gros espoirs

D’ailleurs, aux Chalets, plage urbaine donc naturellement très fréquentée, le dérangement est plus important que pour les colonies plus isolées. D’où la nécessité de l’enclos et des panneaux mis en place par le Parc naturel, la commune et la LPO. Une installation d’ailleurs connue des habitants, à force, et globalement respecté.

En ce début de saison 2020, la LPO de l’Aude, chargée du suivi de nidification des sternes localement, a compté jusqu’à 76 nids dans l’enclos en mai ! Une année très prometteuse semblait donc s’annoncer pour cette plage des Chalets !

Attention où vous posez les pieds ! Photo Fanchon Richart-PNRNM

Mais dès que les plages ont été réouvertes à la population après le confinement dû à la pandémie, les dérangements liés au déconfinement (franchissement de l’enclos, traces de chiens et de chats…) ont conduit à un verdict bien décevant : mi-juin, il ne restait plus qu’un seul nid avec un seul poussin dont les parents étaient introuvables.

Et pourtant, les oiseaux retentent aujourd’hui le coup, malgré la saison maintenant très avancée. Les ornithologues viennent en effet de découvrir trois petites colonies installées sur la plage de la Vieille Nouvelle. La commune et le Parc ont tout de suite installé des filets autour ainsi que des panneaux d’information afin de les protéger du piétinement.

Une question de comportement individuel

Quant au dérangement éventuel, « cela dépend de nos comportements à tous. Saurons-nous, cette fois-ci, garder nos distances. Ce qui n’empêche pas d’admirer de loin leur ballet incessant pour nourrir les couveurs puis les poussins. Et ainsi permettre aux nouveau-nés de prendre leur envol d’ici la fin du mois ? » insiste l’équipe du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée

Philippe MOURET

Découvrez la Ligue de protection des oiseaux (LPO) sur son site officiel.

On vous l’avait bien dit !

Et pour mieux connaître les oiseaux

Avec le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, demandez le programme :

Mercredi 8 juillet 9h > 12h PEYRIAC-DE-MER

Comptez les nids d’hirondelles : Parcourons le village à la recherche des nids d’hirondelles afin d’effectuer un recensement de la population nicheuse. C’est également l’occasion de découvrir la beauté architecturale des maisons.

3 km – facile – RV parking du centre du village à côté du foyer

Sandy Garandeau, Aude Nature : 06 24 35 90 57 – Matériel d’observation fourni

Mercredi 8 juillet  17h > 20h PORT-LA-NOUVELLE

Un refuge pour les oiseaux : Les anciens salins de la réserve sont devenus des refuges pour de nombreuses espèces d’oiseaux d’eau. Venez les découvrir tout en observant les sternes, gravelots et flamants.

3 km – facile – RV maison éclusière 10 min à pied du parking oligatoire

Sandy Garandeau, Aude Nature : 06 24 35 90 57 – Matériel d’observation fourni

Jeudi 9 juillet  8h30 > 11h30 FLEURY D’AUDE

Du sel, un peu, beaucoup, passionnément … Selon le degré de salinité, l’exposition aux embruns, la stabilité du sable des dunes, ce sont de multiples habitats qui coexistent pour accueillir des espèces végétales très différentes…

1 km – facile – RV Cabanes de Fleury parking près de la plage, prendre la D718, traverser les Cabanes puis aller au bout jusqu’au parking. À partir de 10 ans

Laurie Beaufils, Herba venti : 06 31 77 00 34 -Matériel d’observation fourni, Prévoir pique-nique

Samedi 11 juillet  19h > 22h GRUISSAN

Soirée à l’écoute du Grand-duc d’Europe et autres nocturnes : Découvrez sa majesté des falaises, à travers les cris échangés entre les partenaires et leurs jeunes. Ambiance garantie dans ce massif où le nombre de couples y est le plus important de France !

1 km – facile – RV parking du Rec d’Argent. À partir de 4 ans

Céline Luciano, LPO Aude : 04 68 49 12 12 – Matériel d’observation fourni. Prévoir pique-nique, lampe de poche et anti-moustiques

Dimanche 12 juillet  14h > 17h FITOU

Autour du Plat : Promenez-vous autour d’une zone humide temporaire, observez des arbres remarquables et des témoins de l’occupation humaine ancienne.

4 km – facile – RV sur le parking du Col du Pré. À partir de 7 ans

Catherine Brunet, Cernunnos : 06 78 94 77 20 – Prévoir chaussures de marche, eau, casquette.

Dimanche 12 juillet  14h > 18h VINASSAN

Des clapas au petit patrimoine bâti : Au pays des garrigues la roche calcaire est reine. Re-découvrez murets, glacières, ruchers, bergeries, moulins et capitelles témoins d’un savoir-faire ancestral. Atelier maquette en pierres sèches.

RdV Maison de la Clape Valérie Le Failler, Lutins des mers : 06 22 58 13 87

Dimanche 12 juillet  17h30 > 21h30 PORT-LA-NOUVELLE

Entre pirates, corsaires et sarrasins, à chacun son butin : Les plages de notre littoral n’ont pas toujours été aussi tranquilles qu’elles le paraissent… Attention au Bagnard et à la Babona…

5 km – facile – RV maison éclusière 10 min à pied du parking obligatoire – Réservation obligatoire – 25 pers

Mireille Oliver, Gratte Galine : 06 85 45 09 00 – Prévoir pique-nique, eau, chapeau, anti moustiques