Reconnue d’intérêt général depuis 2017, l’association Project Rescue Ocean a été créée en 2015 à Béziers (Hérault) par Benoît Schumann. Composée d’un millier de bénévoles et suivie par près de 50 000 followers sur les réseaux sociaux, l’association vise à faire évoluer la conscience collective en matière de respect de l’environnement.

Le PNR va déposer un dossier à l’Unesco. Dans un second temps, plusieurs autres parcs naturels partenaires en Espagne et Catalogne pourraient eux aussi être labellisés réserves de biosphère. L’ensemble serait la 5e réserve de biosphère sur trois pays au monde ! Un outil puissant de communication et pour le développement du tourisme et de filières locales. Ou comment allier écologie et développement économique.

Primé lors d’un récent Ocean Hackathon, le CPIE du Bassin de Thau sortira à l’automne 2021 un jeu d’évasion dans l’univers du green punk. Le décor s’étendra sur 30 m2 et pourra être loué dans des musées ou des salles communales. Il y aura aussi une version plateau pour les scolaires et une version en ligne est envisagée. Il est soutenu par la Fondation banque populaire et le département de l’Hérault.

Le projet de méga-scierie à Lannemezan (Hautes-Pyrénées) par l’entreprise italienne Florian a déjà provoqué pas mal de remous. Après la marche qui a mobilisé plus d’un millier de manifestants, le 11 octobre dernier, une pétition a déjà recueilli plus de 59.000 signatures. Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, souhaite une concertation réunissant l’ensemble des acteurs locaux…