Étude inédite de l’observatoire Amarok : Petits patrons, grosses déprimes

Olivier Torrès dans son bureau. Quel est l'impact de la crise sur l'état de santé des dirigeants de TPE/PME ? Les résultats de cette enquête sont sans appel : le niveau d'épuisement des petits patrons (sur une échantillon de 1065 répondants, avec un nombre de salariés moyen de 7,28 salariés par entreprise) a bondi de 17,5 % avant la crise à 36,7 % aujourd'hui. Photo : Xavier Lambours.

Épuisement, fatigue élevée, épuisement dit d’empêchement… Les petits patrons ne vont pas bien. C’est ce que révèle l’étude inédite menée sous la houlette du Sétois Olivier Torrès spécialiste de la TPE qui insiste sur la nécessité de ne pas sombrer dans la sinistrose. L’observatoire vient de lancer un dispositif d’aide pour que les créateurs d’entreprises saisissent « la main tendue »…

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer