Épuisement, fatigue élevée, épuisement dit d'empêchement... Les petits patrons ne vont pas bien. C'est ce que révèle l’étude inédite menée sous la houlette du Sétois Olivier Torrès spécialiste de la TPE qui insiste sur la nécessité de ne pas sombrer dans la sinistrose. L'observatoire vient de lancer un dispositif d'aide pour que les créateurs d'entreprises saisissent "la main tendue"...

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

La CCI de l’Hérault vient de mettre deux numéros en place : 06 14 28 07 11 et 06 35 49 62 54 derrière lesquels des psychologues sont à l’écoute des chefs d’entreprise qui en ressentent le besoin. Pour les autres départements, le gouvernement a missionné une association nationale, Apesa France, qui vient elle aussi lancer un numéro vert : 08 05 65 50 50.

Dans une étude inédite, le professeur d’économie Olivier Torrès met au jour pour la première fois un taux important de burn out chez les petits patrons (17,5 %). 560 000 personnes sont concernées. Les experts-comptables sont aussi en « grande souffrance », quasiment l’équivalent des agriculteurs (risque de burnout à 35,1%) et des artisans (entre 31,6% et 35,3%).

Numéro vert, psychologue, conseils avec l'un des plus grands spécialistes des PME, Olivier Torrès vient de signer un partenariat avec le quatrième organisme de prévention de santé en France, Thau Santé Salagou Travail, dirigé par Hervé Merz, qui suit 4 000 entreprises et 30 000 salariés. Une solution unique en France.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer