Coronavirus : Jean Castex n’exclut pas l’hypothèse du reconfinement

Jean Castex, haut fonctionnaire et maire de Prades (Pyrénées-Orientales) avait été nommé en urgence à la tête de la coordination des travaux sur la sortie du confinement. Il a rendu son rapport, mis en ligne sur le site du gouvernement…

L’énarque de 54 ans, est ainsi devenu le « Monsieur déconfinement » en France. Son rapport de 68 pages définit « 17 chantiers piroritaires (…) pour lesquels les ministères concernés ont été chargés d’élaborer des plans précis et détaillés s’agissant de leur faisabilité opérationnelle, en distinguant les actions pouvant faire l’objet d’une adaptation territoriale. » Et « élaborés à partir de modélisations et de scénarios de l’évolution épidémiologique, prenant en compte les éléments d’incertitudes scientifiques existants. »

La réversibilité des mesures » doit pouvoir être offerte

Dans ce texte téléchargeable sur le site du gouvernement Jean Castex n’exclut pas la possibilité d’un « reconfinement » : « La possibilité d’une réversibilité des mesures doit toujours pouvoir être offerte et l’éventualité d’un reconfinement en urgence doit rester dans les esprits et être anticipée par les pouvoirs publics » écrit-il.

Le port du masque, un élément essentiel… Photo D.-R.

Il souligne à propos du suivi du risque épidémique que « les indicateurs devront refléter, de la manière la plus précoce possible, la survenue des nouveaux cas d’infection et leur évolution spatio-temporelle pour permettre d’évaluer et ajuster au mieux l’offre de dépistage / détection de ces cas, d’organiser les isolements, la détection des contacts et la mise en quatorzaine de ces derniers au plus près du territoire où ces personnes vivent. »

Eviter un regain de l’épidémie

Avec de nombreuses et précises références aux expériences des pays voisins, le rapport balaie l’ensemble des secteurs concernés par le déconfinement et des mesures destinées à éviter un regain de l’épidémie. Notamment à propos du port de masque : « Le port du masque, s’il ne dispense pas du respect des mesures barrières et de la distanciation physique d’au moins un mètre, doit être largement encouragé et parfois rendu obligatoire. Par ailleurs, pour être véritablement efficace, son port suppose le respect de certaines règles (se laver les mains avant de le poser et après l’avoir retiré, respecter la durée recommandée d’utilisation) », précise le texte qui conseille aussi « un accompagnement spécifique des personnes vulnérables au virus… »

Philippe MOURET

Texte intégral en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/rapport_jean_castex_-_preparation_de_la_sortie_du_confinement.pdf

Dis-Leur ! et le coronavirus :

  • Méditerranée : Après le « feu vert » pour les bateaux, libérer la mer par étapes. Lire la suite…
  • Economie : L’Insee révéle l’impact de la crise sanitaire en Occitanie. Lire la suite…
  • Conférence du préfet : « Sur le chemin d’un retour à la vie normale… » Lire la suite…
  • Réouverture des écoles, grand flou et maxi inquiétudes. Lire la suite…