Unique en Occitanie : À la ferme, les taulards cultivent leur liberté

Photo : Gilles Lambert.

A Lespinassière (Aude), cela fait 18 mois qu’Emmaüs expérimente l’accueil de prisonniers en fin de peine en vue d’une réinsertion dans la société. Avec une réussite certaine. Pour l’ancien président d’Emmaüs, Thierry Kuhn, « c’est moins coûteux et cela diminue la récidive ».

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer