On les croirait sortis d’un jeu de société. Depuis dix ans, les monnaies locales circulent dans certaines villes. Il en existe des milliers dans le monde, 80 en France, dont 13 en Occitanie. Le SouRiant est la dernière née dans la Haute vallée de l’Aude. Chacune porte l’identité de son territoire...

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Pour la première fois, il y aura une formation de psycho-généalogie à l’université de Nîmes. Pour mettre en mots et non pas en maux les secrets de famille. Psycho-généalogiste, Simone Cordier donnera une conférence gratuite ce vendredi 7 février à Nîmes. Pour présenter cette approche thérapeutique et surtout « ses enjeux, les risques et les dérives ». Contre les charlatans, donc.

Une belle histoire de tortillards. Dans la région, deux trains se distinguent. Le Cévenol, symbole de la lutte des territoires, désormais exploité par la Région Occitanie, et la ligne de l’Aubrac ou Causses-Cévennes qui vient de bénéficier d’investissements lourds. Ces deux trains mythiques devraient le rester pour les générations futures.

Après Montpellier, Nîmes, Perpignan, Sète se lance dans l'autopartage. Zoom sur cette nouvelle philosophie de transport en pleine croissance. Comme le confirme la "licorne" du secteur, Citiz, dont l'une des coopératives, à Toulouse, fête ses dix ans, et qui a du mal "à absorber les nouvelles inscriptions..."

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

A Nîmes, 95 000 personnes sont directement menacées. Plusieurs fois endeuillée, la ville a créé en 2015 un dispositif unique de protection, Nîm'Alabri qui a fait florès. À Alès, Montpellier, Cannes, Saint-Tropez comme la presqu'île de Guérande, sur la côte atlantique. Un succès décrypté.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Incendies et sécheresse sévissent, mais tout le monde pense aux prochaines pluies. Beaucoup de choses ont été faites depuis les dramatiques inondations de 2002. La société montpelliéraine, Mayane, propose des solutions d’adaptation innovantes, à Nîmes et Montpellier, entre autres. Et où les propriétaires peuvent bénéficier jusqu’à 80 % d’aide, grâce au fonds Barnier.

Les personnes âgées, dans le Gard, c'est une vieille histoire. Ce bus fait partie d'une approche globale à laquelle participe le Département, où plus de 271 000 personnes seront âgées de plus de 60 ans en 2030, s'associant à un projet visant à "co-construire un écosystème adapté aux réalités du territoire gardois".

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer