Montpellier : Punk is not dead !

Pour le chercheur de l'université Paul-Valéry de Montpellier, Claude Chastagner, le punk c'est quand même une musique qui a décomplexé les Français. Ils se sont peut-être dits : on n'est peut-être pas les rois de la pop et du rock mais allons-y avec le punk !" Photos : Philippe Rondeau.

Ils proclamaient : « No future ! » Mais, 45 ans après, ils sont toujours là et bien là ! Et font même l’objet d’une vaste étude nationale dont les auteurs ont fait étape à Montpellier… Car la scène du Clapas serait à l’origine d’un son punk montpelliérain !

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer