Forêts : Une Journée pour apprendre à se mettre au vert

Balade en famille dans la forêt de Grésigne (Tarn). Photo Pascale WALTER

L’Occitanie est la deuxième région forestière de France, avec une superficie de 2,6 millions d’hectares de forêts (*). Une richesse économique, mais aussi un trésor écologique qu’il faut apprendre à concilier. La Journée internationale des Forêts (JIF), avec pour théme 2020 « la biodiversité », c’est la bonne occasion de se mettre au vert !

Dans le sillage du succès des écologistes aux élections européennes, on a vu les candidats aux municipales pris d’une véritable fièvre verte. Mais on sait depuis longtemps (même avant le Covid-19) que la fièvre, ça retombe ! Difficile dès lors de savoir ce qu’il restera durant les six prochaines années de cet engouement pour le « verdissement ». Fort heureusement, de siècles en siècles, la forêt, elle, demeure

Occitanie : 36 % du territoire constitué de forêts

Et la France dispose d’un patrimoine forestier considérable et renouvelable, qui couvre le tiers du territoire national. Le premier enjeu ici n’est donc pas la déforestation, mais la gestion durable du parc forestier, qui doit permettre de concilier sa capacité à délivrer de multiples services tels que la pollinisation, la régulation et la purification de l’air et de l’eau, la stabilisation des sols, l’approvisionnement en matières premières ou encore l’écotourisme.

Contrairement aux idées reçues, en métropole, la superficie forestière progresse chaque année de 0,7% depuis 1980. Elle est la deuxième occupation du sol la plus importante après l’agriculture, qui couvre plus de la moitié du territoire national. En Occitanie, deuxième région en terme de surface forestière forestière de l’hexagone (après la Nouvelle Aquitaine), 36% du territoire est constitué de forêts.

Grand public et scolaires, (re)découvrir les forêts

Une forêt des Pyrénées-Orientales, vers Palau-de-Cerdagne… Photo Guilhem CODINA

En France, la Journée internationale des forêts se compose de deux volets d’action : un volet grand public et un volet pédagogique nommé La Forêt s’invite à l’École. La semaine du 21 mars marque le grand rendez-vous annuel, théâtre de plusieurs centaines de manifestations (2196 événements étaient prévus en 2020) telles que des sorties sur le terrain, des expositions et des conférences ou encore des portes ouvertes.

Ces manifestations répondent au thème annuel de la Journée internationale des forêts puisque chaque activité est organisée et animée par « une volonté valorisante, éducative, ludique ou culturelle positive. » L’objectif étant de faire découvrir au grand public les différentes facettes et ressources du domaine forestier.

80% de la biodiversité terrestre mondiale

Le thème choisi pour 2020 c’est « la biodiversité » : car il faut savoir que les forêts et zones boisées à travers le monde comptent plus de 60 000 espèces d’arbres et abritent environ 80% de la biodiversité terrestre mondiale. Or, la biodiversité est gravement menacée par la déforestation, la dégradation des forêts et le changement climatique. La gestion durable des forêts et leur restauration au besoin sont donc cruciales pour les populations, la biodiversité et le climat.

Coronavirus, des perturbations mais pas (encore) d’annulations

De nombreux événements (en particulier scolaires) prévus risquent malheureusement d’être annulés pour cause de coronavirus. Photo D.-R.

C’est Jamy Gourmaud (animateur télé de C’est pas Sorcier, Le monde de Jamy, etc) qui a été désigné comme parrain de la JIF cette année. Malgré le coronavirus qui vient perturber le planning prévu (ainsi le concours photo est annulé), la Journée internationale des forêts reste active. Ainsi, « l’équipe de la Journée internationale des forêts est actuellement en train de dialoguer avec les équipes de l’ONF et du CNPF, qui assurent les animations, pour voir s’il est possible de les reporter » est-il précisé. Et « les animations prévues à partir de mai sont pour le moment maintenues. »

Plusieurs rendez-vous pourraient ainsi être annulés ou repoussés. Telle la découverte de la biodiversité forestière prévue à Nujézouis dans le Lot ou la Petite fête de l’Arbre initialement fixée au 22 mars à Lodève (Hérault) et la 7e Fête de la Forêt au coeur de L’Atelier de Montner dans les Pyrénées-Orientales… Les détails et éventuels reports sont consultables sur le site français de la JIF : journée-internationale-des-forêts.fr. Et même si les animations sont annulées, il y aura bien d’autres occasions d’aller rendre hommage aux belles forêts de la région !

Philippe MOURET

(*) La région Occitanie couvre 7 350 000 hectares dont 2 640 000 boisés : c’est la deuxième région forestière de France. Si son taux de boisement est de 36%, celui-ci varie beaucoup selon les départements : l’Ariège est le plus boisé (53%) suivi par les Pyrénées-Orientales (48%) et la Lozère (45%) alors qu’à l’inverse, dans le Tarn-et-Garonne et le Gers, la forêt est moins présente (respectivement 19% et 13% du territoire). Source : https://www.laforetbouge.fr/

Dis-Leur ! et les arbres…

  • La Lozère rend hommage à l’arbre, diamant vert de l’Occitanie. Lire la suite…
  • Les forêts occitanes, « un potentiel à révéler » pour l’ONF. Lire la suite…
  • « Promenons nous dans les bois, tant que le loup n’y est pas. » Lire la suite…