Economie : Les forêts occitanes, « un potentiel à révéler » pour l’ONF

Les forêts occitanes ont un fort potentiel, affirme l'ONF. Photo D.-R.

Voici le constat global réalisé par l’Office National des Forêts (ONF), à propos de l’Occitanie : Avec 854 salariés, l’Occitanie représente près de 9% des effectifs de l’ONF présents sur le territoire, répartis en 5 agences territoriales. Aujourd’hui, l’ONF gère 24% de la surface forestière de la région, soit 643 000 hectares de forêts publiques.

Les forêts domaniales®, comme celles de Bouconne, du Canigou, de l’Aigoual, occupent 295 000 hectares (46%), et les forêts communales près de 348 000 hectares (54%). Certaines de ces forêts concourent pour le label Forêt d’Exception®, dont celle du Mont Aigoual labellisée depuis janvier 2019. La région compte six parcs naturels (Causses du Quercy, Grands Causses, Haut-Languedoc, Pyrénées ariégeoises, Pyrénées catalanes et Narbonnaise en Méditerranée).

Une filière bois à fort potentiel

Un fort potentiel de bois de qualité. Photo D.-R.

Bien que deuxième région forestière de France, l’Occitanie occupe le 5e rang national pour le volume de bois récolté, et le 5e rang pour la production de sciages. La filière bois a un potentiel de croissance important. En effet, deux tiers seulement de la ressource en bois de qualité (bois d’œuvre pour construction ou ameublement) exploitée dans la région sont transformés dans la région. Le contrat de filière forêt-bois d’Occitanie, signé le 15 octobre 2018, devrait dynamiser cette filière par l’amélioration des outils de transformation, notamment les scieries.

Un niveau de récolte inférieur à l’accroissement biologique des forêts

La production biologique annuelle des forêts est de 10 millions de m³/an environ. La récolte de bois est de 2,8 millions de m³/an, soit 7% de la récolte nationale (68% des bois récoltés sont des résineux). L’ONF commercialise chaque année en moyenne un million de m3 de bois issu des forêts publiques, ce qui représente 35% de la récolte totale dans la région et 40% de la production biologique des forêts publiques.

Photo D.-R.

Afin de dynamiser la filière bois, l’ONF fidélise les entreprises de transformation du bois par la mise en place de contrats d’approvisionnement. L’ONF compte 68 contrats d’approvisionnement en région Occitanie pour un volume de 202 582 m3 de bois.

En Occitanie, près de 60% de la ressource bois est située dans des zones  difficiles d’accès, notamment dans les massifs montagneux. Pour faciliter l’exploitation de ces bois, l’ONF innove, notamment en aidant des entreprises d’exploitation à investir dans des machines performantes (abatteuse et porteur) adaptées aux forte pentes, et en utilisant l’exploitation par câble aérien. Cette technique permet une mobilisation accrue et durable des bois tout en respectant la biodiversité et les sols.

La récolte régionale de bois se répartit selon les trois grands usages du bois, dans les proportions suivantes : bois d’oeuvre : 47%, bois d’industrie : 33%, bois énergie : 20%.

La préservation au coeur de la gestion forestière

L’ONF met en œuvre de nombreuses actions en faveur de la biodiversité : participation active aux Plans nationaux d’action en faveur d’espèces menacées, partenariat dans le suivi de ces espèces, entretien des zones humides, conservation d’arbres morts, création de réserves biologiques (42 existantes ou en cours de création), gestion de zones Natura 2000…

Dans les nombreuses zones humides présentes en Occitanie, l’ONF mène une sylviculture équilibrée afin que la forêt puisse assurer son rôle de filtre et de protection de l’eau, tout en valorisant les fonctions hydrologiques des zones humides. Une charte a été établie afin de mieux valoriser la ressource

Des espèces emblématiques

Certaines espèces animales ne sont présentes en France que dans les vieilles forêts des Pyrénénes, comme le Pic à dos blanc. Pour d’autres, les noyaux de populations de la région permettent le maintien de ces espèces en France, comme le Taupin violacé, petit coléoptère d’intérêt communautaire, dont les populations les plus importantes connues se situent dans les boisements matures de plaine de la région.

La présence de forêts anciennes et matures, laissées en libre évolution depuis plusieurs décénies, a permis l’installation d’espèces particulièrement rares, liées aux stades avancés du cycle de vie des forêts. La prise en compte de cette biodiversité s’est traduit par la mise en place de zonages de protection (réserves biologiques, Arrêtés préfectoral de protection de biotope (APPB), zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF)…). Cette richesse implique une responsabilité et une attention particulière des acteurs de la filière bois en matière de préservation de la biodiversité.

La prévention des risques naturels

Photo D.-R.

En Occitanie, les risques naturels sont élevés notamment les risques d’incendie de forêt et les risques d’avalanches et de crues torrentielles en montagne. L’ONF intervient fortement dans la prévention de ces risques à travers deux missions nationale d’intérêt général : Défense des Forêts Contre l’Incendie (DFCI) et Restauration des Terrains de Montagne (RTM).

Chaque jour pendant la saison estivale, 130 personnes en moyenne sont mobilisées pour la DFCI. Leurs actions sont multiples : prévenir et détecter les départs d’incendie, donner l’alerte, informer, sensibiliser, guider les forces d’interventions et les secours, sécuriser les lieux incendiés, accompagner à la reconstruction écologique. Le reste de l’année, 100 personnels spécialisés dans la DFCI entretiennent 700 hectares de zones débroussaillées, 1 000 ouvrages, 200 km de pistes.

Les équipes RTM de l’ONF ont pour mission d’anticiper et de gérer les risques naturels tels que les avalanches, les crues torrentielles et les glissements de terrain. Ils entretiennent les 5 627 ouvrages RTM en forêt domaniale, alimentent les bases de données de l’Observatoire des risques, apportent un appui technique aux préfets, services de l’État et collectivités, réalisent des expertises et missions d’ingénierie, principalement pour le compte des collectivités.

Des forêts ouvertes au public

Photo D.-R.

Les forêts que l’ONF gère sont ouvertes au public, dans le respect des autres fonctions de ces espaces naturels : protection des milieux naturels et production de bois. Pour répondre à cette exigence générale, l’ONF réalise de nombreux aménagements de sites avec des équipements adaptés pour y accueillir tous type de public.

Chaque année en région Occitanie, quelque 400 manifestations sportives de pleine nature par an en forêt publique sont organisées (manifestations pédestres, cyclables, ou autres manifestations non motorisées).