Première en France : Quand les autistes aident les autistes

Tony, 13 ans, vient aux ateliers de la Maison des Possibles à Lunel, où l'on pratique "la pair-aidance". En clair, "c'est le fait qu'un autiste aide un autre autiste dans sa progression. Cela peut être un enfant de six ans qui aide un adulte de 40 ans et inversement", dit Rachèle Couillet, présidente de l'association. Photos : Olivier SCHLAMA

L’association l’Avenir des Possibles a ouvert à Lunel (Hérault) un lieu géré par des autistes pour des autistes. En presque un an, 80 familles fréquentent ses ateliers ouverts à tous et basés sur la « pair aidance ». Avec succès. La seconde étape vient de s’enclencher : l’inclusion. Mêler tous les publics, handicapés ou non, dans une structure municipale. Pour oublier le handicap et créer une émulation « des deux côtés ». Reportage.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer