Emploi : Disneyland Paris recrute à Montpellier

Faire rêver, c’est un métier. Et il y a des métiers pour faire rêver. Et pour Disneyland Paris, ce n’est pas comme à la parade. Le parc d’attraction organise des auditions dans plusieurs régions françaises. L’une d’elles baptisée « Personnages et Parade » se tient ce mercredi 25 septembre à 10h à l’Hôtel Mercure Centre (Antigone) à Montpellier (1).

Le slogan ? « Nous recherchons des personnes enthousiastes et pleines d’énergie ! », dit-on du côté du parc. Car il en faut pour assurer des rôles féminins, de princesses, notamment (il faut mesurer entre 1,6 m et 1,73 m avec un « physique élégant et gracieux et aucun tatouage visible ». Attention : « Bon niveau de danse requis. » Ce n’est pas Danse avec les Stars mais pas OK Corral non plus. Il y a aussi des rôles masculins, des princes, notamment, à pourvoir. Là, il faut mesurer entre 1,78 m et 1,91 m. Avec une silhouette « sportive et aucun tatouage visible ». Avec là aussi, un « bon niveau de danse ». Il y a aussi des postes à pourvoir pour les personnages et « performers parade ». Certains pourront animer les célèbres personnages Disney et/ou Marvel, participer à nos parades et cavalcades…

Depuis quelques années maintenant, nous organisons des auditions deux fois par an à Montpellier pour identifier des personnes pour interpréter nos célèbres personnages »

L’un des responsables de Disney précise le contexte de ce recrutement délocalisé : « En effet, et depuis quelques années maintenant, nous organisons des auditions deux fois par an à Montpellier pour identifier des personnes pour interpréter nos célèbres personnages », confirme-t-il. « Toute l’année, et pour répondre à l’activité des parcs Disney, les équipes du recrutement artistique auditionnent dans toute la France et à l’étranger des candidats et candidates pour intégrer son vivier d’animateurs et interprètes parade. »

Montpellier, Lille, Strasbourg, Nice, Lyon…

La parade. Photo : DisneyLand Paris.

Ces cessions de recrutement sont « ouvertes à tout le monde et sans inscription au préalable. Ces auditions, qui ont lieu au minimum une fois par mois à Paris, une à deux fois par an dans plusieurs villes françaises (Montpellier, Lille, Strasbourg, Nice, Lyon..) et une à deux fois par mois à l’étranger et ponctuellement à l’international, permettent à Disneyland® Paris d’identifier des personnes correspondant aux nombreux profils recherchés. »

Comment se déroule ces cessions de recrutement ? « Les temps forts de l’audition, précise ce responsable, sont l’accueil des candidats suivi d’une présentation des métiers proposés, des conditions de travail et du déroulé de l’audition. Après ces quelques formalités, les exercices physiques débutent. »

Être énergique, test de chorégraphie et entretien

Premier test, l’animation, permet de sélectionner les candidats suffisamment énergiques et imaginatifs. De voir si on n’est pas des poutres. « Les plus motivés ont alors toute leur chance », précise-t-on. « La volonté, le dynamisme et l’implication sont les secrets d’une audition réussie. » La seconde étape ? C’est un test de chorégraphie. « Il permet d’évaluer le niveau de danse requis. Nul besoin d’être danseur professionnel pour être retenu, mais savoir danser reste un critère indispensable pour intégrer la parade. »

La parade. Photo : DisneyLand Paris.

Enfin, « un entretien de motivation complète cette journée. Cette dernière étape, pour laquelle CV et papiers d’identité sont demandés, permet aux équipes de recruteurs de connaître plus en détail le profil et, pour les natifs de pays étrangers, de tester leur niveau de langue, en français ou en anglais. » (2)

Comme l’an passé, Euro Disney avait prévu, en février, dernier d’embaucher plus de 8 000 personnes (7000 CDD, plus de 1000 CDI) en 2019. Serveurs, commis de cuisine, bagagistes, barmen, surveillants de baignade, opérateurs d’attraction, etc.

Un millier d’emplois pérennes de plus d’ici à 2025

Avec 16 000 salariés, Disneyland Paris est le premier employeur monosite de France. Un chiffre qui va encore augmenter dans les années à venir. « Un millier d’emplois directs sur les attractions, les spectacles, la restauration, les boutiques, les fonctions supports et l’administration est prévu d’ici à 2025 », expliquait un autre responsable.

Ce recrutement devrait accompagner l’extension du second parc, Walt Disney Studios qui sera enrichi de nouvelles et spectaculaires attractions d’ici 2025.En décembre, devraient débuter les travaux inhérents à la création de trois univers Marvel, Star Wars et La Reine des neiges. Un projet prévu il y a un an avec à la clef deux milliards d’euros de la maison mère, The Walt Disney Company.

Olivier SCHLAMA

(1) Disneyland Paris propose donc des « contrats CDI (à temps plein) débutant entre octobre 2019 et mars 2020 » ; des contrats CDD (à temps plein) débutant à partir d’octobre 2019 pour une période minimale de quatre mois. Au statut de régime général. A savoir : possibilités de logement. Ces postes s’adressent à des candidats majeurs ou assimilés, compte tenu des horaires de nuit pratiqués et de la réglementation du travail protégeant les jeunes travailleurs.Tous les candidats doivent parler français ou anglais et être disponibles jusqu’à 18h. Venir en jogging et chaussures de sport et ne pas porter de maquillage, muni d’une pièce d’identité, d’un CV et d’un stylo.

(2) Les offres, vous pouvez en consulter l’intégralité sur un site dédié à l’adresse suivante 

À lire aussi sur Dis-Leur !