Aude : Carcassonne fêtera l’arbre en décembre

Par les chemins forestiers... Photo Pauline CODINA

Arbres & Paysages 11 s’est mobilisé, en 2014, pour lancer Le Temps des Arbres à Peyriac-de-Mer, afin d’inciter au lancement de dynamiques territoriales autour de l’arbre, d’informer et de sensibiliser l’ensemble des publics de l’est audois sur « la nécessité de réintroduire arbres et arbustes dans les paysages et l’agriculture. »

Mais aussi pour faciliter l’accès pour les propriétaires fonciers à des pépiniéristes et horticulteurs proposant des plants de qualités, adaptés aux terroirs du département. Faute de moyen humains et financier, A & P11 n’a pu maintenir cet événement en 2015, et l’association a fait appel à ses partenaires pour renforcer cet événement et le porter collectivement.

En 2016, Nature & Progrès Aude, association de consommateurs et producteurs en agroécologie, compétente en organisation d’événementiel (L’Aude a la bio, la Foire bio de Couiza) a assuré l’organisation et proposé une édition plus importante, à Lagrasse, regroupant des pépiniéristes et horticulteurs, un marché paysan et artisanal, et un programme diversifié d’animations et d’ateliers pratiques.

Depuis 2017, les deux associations se regroupent pour proposer un événement encore plus riche et d’envergure départementale. Leur objectif, au fil des années, serait d’intégrer à l’organisation d’autres structures en lien avec la thématique et les valeurs communes aux partenaires, pour enrichir l’événement et en faire l’un des rendez-vous incontournables autour de l’arbre de la région…

Parc naturel de la Narbonnaise en Méditerranée

Pour mieux connaître et comprendre la flore du département de l’Aude, on peut également se tourner vers le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, qui organise régulièrement des sorties de découverte et de rencontre avec des spécialistes.

Ici, on peut aussi découvrir une utilisation ancestrale du bois : la charpenteire de marine, avec le chantier d’insertion installé sur l’aire du parc auquel Dis-Leur ! avait d’ailleurs consacré un reportage.

Le bois pour faire vivre les bateaux

Le chantier naval d’insertion du Parc naturel… Photo Ph.-M.

Il n’en n’existe que deux en France, celui de Rochefort qui œuvre sur la frégate Hermione et celui du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, à l’écluse de Mandirac. Constitué d’une équipe en insertion professionnelle d’une
dizaine de personnes, le chantier de charpenterie de marine du Parc est dirigé par Yann Pajot, charpentier de marine et expert auprès de la DRAC.

L’équipe travaille toute l’année à Narbonne, entre le domaine du Grand Castélou et l’écluse de Mandirac pour entretenir et restaurer le patrimoine maritime et fluvial languedocien en mettant en œuvre des techniques traditionnelles de charpenterie de marine. En ce moment, il est par exemple possible d’y admirer la goélette Miguel Caldentey en cours de restauration (en partenariat avec le SIVU “Pailebot Miguel Caldentey”). Cette activité vient compléter le volet « social » de la Charte du Parc reconnue en qualité « Agenda 21 ».

Ph. M.