Télévision : Le phénomène DNA enflamme le petit-écran… et au delà

Deux des jeunes acteurs révélés par DNA, sur fond d'étang de Thau... Photo © CAPAPictures

En attendant le « grand incendie » qui va enflammer les écrans du 13 au 15 novembre, Demain nous appartient (DNA) la série-phare de TF1, vient de tout rafler aux Soap Awards 2019 : Meilleure série (comme en 2018), meilleure actrice (ingrid Chauvin), meilleur acteur (Clément Remiens) et meilleur nouveau personnage pour Vanessa Demouy. Mais au-delà de sa réussite télévisuelle, c’est un véritable phénomène de société qui se développe autour de cette série tournée à Sète (Hérault).

Le prix de la « meilleure scène » a également été attribué à Demain nous appartient, pour le prime (programmation en première partie de soirée) de l’accident de bus, diffusé à l’automne dernier, qui avait alors réalisé un record d’audience avec 3,8 millions de téléspectateurs. Un score qui constitue désormais « presque une habitude » pour l’équipe installée à Sète et dont les audiences quotidiennes se situent autour de 3,5 millions de télespectateurs.

Une des séries qui passionnent les Français

Il est vrai que c’est aussi le score attendu pour une série programmée en access prime-time (entre 19h et 20h, case stratégique pour les annoceurs publicitaires), censée servir de rampe de lancement aux programmes de la soirée. Mission accomplie donc pour DNA qui égale le monument du genre, Plus belle la Vie (PBLV sur France 3 à 20h20) et la petite dernière, Un si grand soleil (France 2, à 20h40), tournée à deux pas de là, à Montpellier.

Le pari est plus que réussi pour la série quotidienne de TF1, lancée le 17 juillet 2017. Au-delà des espérances, même, en devenant un véritable phénomène, comme le soulignait une récente enquête menée par le site Huffpost : Sous le titre « les séries TV qui ont le plus passionné les Français depuis 15 ans« , le site a analysé l’évolution des séries télévisées les plus cherchées par les Français sur Google depuis 2004. Le tiercé de tête pourra surprendre les puristes en découvrant que Plus belle la Vie caracole loin en tête, devant Demain nous appartient et Game of Thrones en troisième position.

Affluence au « Spoon » devenu boutique de produits dérivés

Pour ceux qui douteraient encore, il fallait voir l’affluence devant Le Spoon, à Sète, à l’occasion d’une rencontre-dédicace avec les acteurs de la série, le 30 juillet dernier. Devant l’ancien site de tournage (un bar au coeur de l’action de DNA), devenu boutique de souvenirs estampillés DNA, ils étaient venus en foule, jusqu’à bloquer totalement la circulation sur le quai du centre-ville où se situe l’établissement (quai Aspirant-Herber).

Tout au long de l’été, on croisait d’ailleurs de nombreux toutistes portant un tote bag aux couleurs de DNA, symbole d’emplettes au Spoon, devenu butique de produits dérivés. Avec plusieurs dizaines de milliers de visiteurs ! Un tel succès que l’office du tourisme local a même organisé un circuit de visite spécialement dédié aux sites parcourus par les héros de la série !

« C’est Sète le personnage principal »

Le commissariat, l’un des 50 décors qui composent l’univers de DNA. Photo ©CAPAPictures

C’est que le contexte est assez exceptionnel, dixit la productrice exécutive du programme, Sophie Ferrario. Cette habituée des séries souligne : « Je n’ai jamais ressenti un tel soutien de Marseille sur Plus belle la Vie. ici, la ville s’est réellement investie. Et puis il y a une proximité avec la cité, les studios sont tout près du centre, on ne se sent pas isolés, hors-sol… »

D’ailleurs, elle précise clairement que « c’est Sète le personnage principal. On peut tout construire autour de ça (…) D’ailleurs, pas mal d’acteurs et de techniciens sont devenus Sétois. » « Sète, j’en suis tombée amoureuse« , confiait ainsi Charlotte Valandrey, l’une des actrices de la série, au site de 20 Minutes. Certains, tel le jeune Clément Rémiens se sont impliqués dans des actions en faveur de l’environnement local.

Autre atout de cette ville-décor : « La richesse des décors, la ville elle-même, mais aussi les alentours qui offrent de beaux lieux de tournage. Et bien sûr l’ensoleillement pour maximiser les jours de tournage… » Et la production a aussi pu installer de vastes studios sur le site de l’ancienne usine d’embouteillage de Fortant de France. Pratique, tout proche du centre-ville, un site idéal (selon Les Echos, Newen et TF1 ont mis sur la table 7 millions d’euros, pour la construction des décors et studios principalement.)

Le souhait d’une longévité à la Plus belle la Vie

Sophie Ferrario précise que la série touche un public assez large, avec une tranche d’âge allant de 15 à 49 ans. C’est une catégorie de téléspectatures « qui intéresse particulièrement les chaînes, souligne la productrice. pas facile à séduire, mais qui est séduite par DNA (…) Il y a beaucoup d’interactions, de conversations sur l’épisode de la veille. » Les réseaux sociaux ne sont pas étrangers au succès de la série, notamment avec les plus jeunes.

Ainsi, avec Demain nous appartient, TF1 a réussi le pari de s’installer dans un créneau que, jusque là, seule France 3 avec Plus belle la Vie avait su exploiter de façon durable. On ne peut que souhaiter la même longévité à la série phare de l’Occitanie…

Philippe MOURET

Spoiler : Un terrible incendie va avoir lieu au mas, ce mercredi 13 novembre, à l’occasion de l’anniversaire surprise d’Alex (Alexandre Brasseur) qu’avait préparé Chloé (Ingrid Chauvin). Certains personnages vont se trouver en danger de mort, certains seront hospitalisés… Une chose est sûre, cet incendie va bouleverser la vie de certains personnages emblématiques de Demain nous appartient !

Quelques chiffres : 70 % de personnel local engagé par la production, originaire de Sète, Frontignan, Mèze, Poussan, Montpellier… Plus de 200 techniciens travaillent sur le tournage, en trois équipes : une en studio, deux en extérieur. 600 figurants par mois (Source Télé 7 Jours). Selon Les Echos, les retombées directes pour la ville de Sète sont évaluées à 500 000 € / mois.

DNA dans Dis-Leur !

  • Environnement / Sète : Demain leur appartient (avec vidéo). Lire la suite…
  • Télévision : Le 17 juillet, c’est déjà demain. Lire la suite…
  • Télévision : « Un si grand soleil » soap régionaliste, en fait trop, ou pas assez. Lire la suite…