La mairie indique que la demande lui est parvenue trop tard. Faux répond l’association, mails à l’appui. Et qui n’a pas pu promouvoir le projet européen avec leurs homologues des jeunes européens fédéralistes de la Catalogne. Référent pour le Sud-Ouest des Jeunes Européens, Samuel Touron n’y voit qu’une raison politique, ce que dément le cabinet de Louis Aliot. Territoire de Progrès s’est fendu d’un communiqué de soutien.

Maire réélu de Beaucaire, Julien Sanchez incarne la ligne dite traditionnelle ; le député européen Jean-Paul Garraud, non encarté, l'ouverture prônée par Robert Ménard et Louis Aliot, maires de Béziers et Perpignan. Décision le 22 février.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer