Grâce à des aides éloquentes, la commune de Petite Camargue va développer un projet d’envergure en investissant 53 M€ dans son centre ancien dégradé et paupérisé. Et s’ouvrir vers l’avenir. La campagne de communication volontairement provocatrice a été baptisée : « Rouvrons les maisons closes ! » en référence aux marchands de sommeil que le maire veut bouter hors de Lunel.

Depuis sept ans, les élèves de l'école d'architecture de Toulouse inventent avec succès la ville de demain. Des ateliers, des propositions... Cette année, toute leur attention a porté sur Saint-Pons-de-Thomières (Hérault). Dont les habitants sont appelés, ce jeudi, à les découvrir.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer