Élu à la tête du Crif en juin dernier, Yonathan Arfi sera à Montpellier, ce mardi 8 novembre pour une table ronde sur l'avenir des Juifs de France. Il prône le dialogue, la pédagogie. "Ce qui nous menace menace tous les Français", dit-il évoquant une poussée de l'antisémitisme depuis vingt ans. Résolument positif, il ajoute : "On a besoin aussi d'un judaïsme français qui soit le plus possible dans le dialogue."

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S'enregistrer

Les atteintes à caractère raciste, xénophobe ou religieux progressent de 13 % avec 12 500 infractions en 2021. Ce qui est une petite partie des faits plus importants : seule une victime de menaces ou violences physiques racistes sur quatre dépose plainte. Selon SOS Racisme, la moitié des agences immobilières testées ont des pratiques illégales. Le Mémorial de la Shoah se mobilise aussi contre “la falsification de l’histoire”.

Les élèves de l’ensemble scolaire du Sacré-Coeur, à Saint-Chély d’Apcher, vont bénéficier d’un lieu de vie et d’échanges unique dans leur établissement dont le but est de lutter contre le racisme et l’antisémitisme. Leur projet est lauréat des budgets participatifs de la Région Occitanie qui leur a apporté 50 000 €.

L’association narbonnaise Judaïsme en Occitanie projette de créer ateliers, conférences, documentaire et même une randonnée à travers les Pyrénées pour combattre l’antisémitisme, un fléau qui réapparait régulièrement, y compris en ce moment dans les manifs antivax. Son projet est soumis aux votes bientôt ouverts des budgets participatifs de la Région Occitanie.