Sport : Trampoline et Tumbling à Colomiers… Et que ça saute !

Les jeunes de l'Etoile gymnique de Colomiers heureux de recevoir les meilleurs Français et européens ,les 18 et 19 octobre. Photo EGC

La Maison des activités gymniques de Colomiers accueille le premier Colomiers French Open de Trampoline et Tumbling. Un événement exclusif, seul tournoi international français accrédité par la Fédération Internationale de Gymnastique. Zoom sur l’Etoile gymnique de Colomiers, le club occitan qui monte, qui monte…

Née en 1972, l’Etoile gymnique de Colomiers (EGC) franchit pas à pas le chemin vers l’élite, pointant désormais au troisième rang des clubs français de gymnastique, forte de 1400 licenciés et 50 entraineurs, pour sept disciplines au programme.

Les meilleur(e)s Français(es) en lice pour décrocher une place aux Championnats du monde

Les meilleurs représentants tricolores seront au rendez-vous de Colomiers. Photo ©FFGYM

Pendant le week-end des 18 et 19 octobre 2019, deux de ces disciplines seront mises à l’honneur avec la présence de près de 200 trampolinistes et tumbleurs du plus haut niveau. Dont 47 internationaux engagés sur le Colomiers French Open, représentant la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Turquie et la Belgique. L’intégralité du collectif France de trampoline sera également présente, puisque ces athlètes viendront tenter de décrocher leur billet pour les prochains Championnats du Monde (du 28 novembre au 9 décembre prochains, à Tokyo).

Cet événement a été rendu possible par l’équipement exceptionnel que constitue la Maison des activités gymniques, un complexe de 4300 m² (construit selon des critères éco-responsables) offrant 750 places en gradins dans sa grande salle et plusieurs équipements adaptés aux pratiques sportives nouvelles.

Une reconnaissance pour l’EGC et ses équipements

« Cet écrin est parfaitement adapté aux prouesses techniques que vont nous présenter les quelques 200 gymnastes présents durant ces journées de compétition » s’enthousiasme le président de l’EGC, Frédéric Venouil.

Enthousiasme partagé par Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers, qui souligne que cette « reconnaissance des plus hautes instances sportives françaises de gymnastique récompense le travail mené par les équipes de l’EGC… » 

Une image de l’édition 2018 de l’épreuve phare de Haute-Garonne… Photo EGC

précisant que l’Etoile est « un des moteurs forts«  de cette ville sportive, « en attirant un large public, des plus jeunes aux seniors, des valides aux personnes en situation de handicap, des amateurs aux champions. »

Lors du week-end des 18 et 19 octobre, ce sont bien des champions qui vont évoluer dans la vaste salle de Haute-Garonne, pour la compétition la plus relevée de l’hexagone dans ces deux disciplines du trampoline et du tumbling (lire ci-dessous)…

Philippe MOURET

Le Trampoline

©FFGYM

Discipline olympique depuis 2000, le Trampoline est un harmonieux mélange d’acrobaties aériennes et de légèreté, amenant les gymnastes à s’élever à des hauteurs pouvant atteindre 8 mètres pour les hommes et 6 mètres pour les femmes. Notés sur la base de 2 exercices, les athlètes doivent enchaîner dix figures ou
« touches » : l’exercice Libre à exigences (L1) et l’exercice Libre (L2).

Cette discipline a la particularité de pouvoir se pratiquer en synchronisé. Les règles
de notation seront les mêmes que celles de la pratique individuelle, à laquelle une note de synchronisation vient s’ajouter.

Le Tumbling

Photo EGC-2018

« Puissance, coordination, tonicité et technique sont les maîtres-mots qualifiant cette discipline spectaculaire » souligne la FFGym. Le Tumbling, issu de l’anglais « to tumble », peut être traduit par « culbuter ». Se pratiquant individuellement ou par équipe, l’exercice consiste à enchaîner une série d’acrobaties sur une piste dynamique.

Le niveau compétitif, accessible dès 9 ans, se déroule sur une piste de 25 mètres de
long sur 2 de large, sur laquelle les gymnastes doivent réaliser un enchaînement de huit acrobaties s’achevant par une sortie. Cette sortie doit être effectuée sur une aire de réception mesurant 6 mètres sur 4.

Apparu en France dans les années 1980, le tumbling peut s’inscrire dans une
logique de continuité d’une discipline gymnique. En effet, avec l’apparition de
nouveaux matériels éducatifs (fast-track, piste gonflable, …), il n’est pas nécessaire de débuter ce sport jeune. De plus, il peut être pratiqué de manière ludique pour les
débutants.

Colomiers dans le « TOP 12 » (rappel)

Ce n’était pas gagné d’avance. Tout fraîchement hissée en Division Nationale 1
l’équipe columérine de Gymnastique Artistique Féminine ne démarrait pas la saison
sous les meilleurs auspices à l’automne dernier lors de l’Elite Gym Massilia, le tournoi international de Marseille.

Mey-Line Anton, pilier de l’équipe, s’était sérieusement blessée. Opération et saison blanche pour la jeune championne, les visages se tendaient en pensant au maintien en DN1, le printemps allait être compliqué. Bien que sérieusement préparées par leurs coachs Marion Etcheberry et Pauline Venouil, ce n’est pas sans stress que les 5 gymnastes Alexandra Lens, Livane Masse, Deva Arbo, Clémence Behier et Alice Cabirol prenaient le train en direction du Vélodrome National de Saint-Quentin en Yvelines.

Une 4e place et… la belle surprise !

L’équipe féminine de l’EGC, au Top de l’élite nationale. Photo EGC

Le samedi après-midi, douze équipes étaient engagées, dont seules les deux premières monteraient en TOP12. Les trois dernières étant reléguées en DN2. Après un match quasi parfait les columérines terminaient deuxièmes du premier tour. Restaient huit équipes en lice. Il suffisait dès lors que l’une d’entre elles passe derrière les columérines pour assurer le maintien en DN1.

Ce n’est que vers 20h30 que tombait le palmarès, avec une fort belle surprise, l’Etoile Gymnique de Colomiers se classait 4e , à moins d’un point du podium. Mais surtout, le speaker expliquait que « cette catégorie permet à deux équipes de monter dans la catégorie TOP12 », mais il y a une condition : « Pour monter en catégorie TOP12, le club ne doit pas déjà avoir une équipe dans cette catégorie. C’est pourquoi les équipes qui ont terminé 1re et 3e ne montent pas en TOP12 »

Les félicitations du speaker pour les Columérines

Ainsi, si Saint-Etienne, Hyères et Haguenau sont appelées sur le podium pour  la cérémonie protocolaire, le speaker reprend la parole : « L’équipe seconde est donc qualifiée en TOP12 mais aussi l’équipe 4e qui va donc pouvoir fêter sa montée en TOP 12… Alice, Clémence, Deva, Livane et Alexandra de l’Etoile Gymnique de Colomiers. Un grand bravo mesdemoiselles, le TOP12 vous attend l’année prochaine ! »

C’est donc une consécration pour cette équipe et le club de l’Etoile Gymnique de
Colomiers qui va évoluer au plus haut niveau national dès la saison prochaine. pour le président Frédéric Venouil  c’était le bonheur, partagé avec  « toutes les gymnastes
qui ont participé depuis des années à ce formidable parcours. Je suis très fier du travail accompli par nos entraîneurs dont la complémentarité, le savoir-faire et la patience ont conduit le club parmi l’élite nationale de la gymnastique. »

L’Etoile gymnique dans Dis-Leur !