Sport / Gymnastique : EG Colomiers, de l’argent pour rêver d’or

Livane et Samira, un rêve qui va de Colomiers à Paris en 2024... Photo D.-R.

L’Etoile Gymnique de Colomiers, forte de ses 1 300 licenciés, est le troisième club français en effectif… Mais c’est aussi un pôle d’Excellence avec sa filière Performance GAF et deux jeunes étoiles qui ont rejoint le Pôle France à Marseille. Objectif : les Jeux Olympiques de 2024…

A l’Etoile Gymnique de Colomiers, la valeur n’attend pas le nombre des années ! Photo D.-R.

Au-delà de ses valeurs sociétales et de son offre de gymnastique pour tous (*), l’Etoile Gymnique de Colomiers (EGC, créée en 1972) est également tournée vers la performance avec ses filières de haut niveau notamment en Gymnastique Artistique Féminine. La filière performance GAF, ouverte en 2013, est composée de vingt gymnastes de 8 à 21 ans qui s’entraînent de 12 à 20 heures par semaine.

A force de ce travail acharné, les jeunes championnes de Colomiers ont obtenu de nombreuses qualifications en finales nationales et, surtout, l’équipe 1 du club s’est hissée ) à la deuxième place de la Division Nationale 2, obtenant ainsi le droit d’évoluer désormais en Division Nationale 1. Un beau travail collectif, qui n’occulte cependant pas les talents individuels avec l’intégration du Pôle France (à Marseille) pour ses deux « étoiles », Samira Abdoulaye et Livane Masse. Et pour cette dernière, une sélection en équipe de France Espoir de Gymnastique Artistique Féminine pour l’International Gymnix qui se déroulera à Montréal du 7 au 10 Mars prochains.

Chacun peut participer au rêve de Livane et Samira

27 heures par semaine, chacune, c’est ce qu’il faut pour rêver aux J.-O. ! Photo D.-R.

Forte de 1300 licenciés, disposant d’un outil performant avec la Maison des activités gymniques (4300 m², construite de façon éco-responsable) qui accueillera le championnat départemental de Haute-Garonne (Perf+Fed+Reg) le 10 février, l’Etoile Gymnique de Colomiers se découvre de nouvelles ambitions… Des ambitions qui passent par le rêve de deux jeunes championnes : participer aux Jeux Olympique de 2024 ! Nées à Toulouse et toutes deux licenciées à l’EGC, Livane (12 ans) et Samira (11 ans) sont les deux pépites du club.

Mais l’ambition coûte cher… Le budget d’une saison de la section performance GAF, comprenant l’équipe de Division Nationale 1, la formation des jeunes talents et le financement des cursus en Pôle France s’élève à près de 90 000 €. Une grande partie de ce budget est couvert par les cotisations des gymnastes, le soutien des partenaires et l’investissement propre du club. Mais afin de regarder plus sereinement l’avenir, l’EGC a aussi lancé une opération de financement participatif, actuellement en cours sur le site HelloAsso.

Pour aider aussi les familles, car si des familles d’accueil sont prévues pour les jeunes championnes qui intègrent les Pôle France, celle de Livane a fait le choix de partir s’installer à Marseille. Il est vrai que sa soeur, Elyne, a elle-même intégré un autre Pôle France, celui de handball ! Donner un petit coup de pouce au rêve de deux talents d’Occitanie et à l’un des clubs formateurs de la région, voilà qui mérite bien un petit effort !

Philippe MOURET

Pour tout savoir sur la Fédération Française de Gym et sur le Comité régional Occitanie… Citons également quelques autres espours particulièrement prometteurs de la gymnastique en Occitanie : Lola Laurent (13 ans, de l’AS Béziers) également au Pôle France de Marseille pour la GAF et en masculins, Alphonce Burbail (15 ans, club de l’Elan Gymnique de Blagnac) au Pôle France de Lyon. Pôle France également, mais en Trampoline, pour Baptiste Leroux (16 ans, du club du Coquelicot Toulouse Gym). Dans cette même discipline, Noé Chemel (22 ans, du stade Castrais) s’entraîne au pôle France d’Antibes. Membre de l’équipe de France, il s’est classé 14e aux championnats du Monde 2017 à Sofia (Bulgarie). En Tumbling, Théo Fournex (21 ans, club de l’Union Gym) est considéré comme le meilleur français de sa discipline. Sixième de la Coupe du Monde 2017 à Valladolid (Espagne), il vise un podium aux Championnats du Monde. Lucie Lestruhaut (18 ans, de l’ ASEA Toulouse) est membre de l’équipe de France de Gymnastique Aérobic. Quant au Pôle Espoir de GR de Montpellier, il accueille plusieurs talents régionaux telles que Maëlle Millet et Ambre Razat (15 et 16 ans, de l’Envol Saint-Gaudens), Justine Lavit (13 ans, du club GR Odos) ou Lily Ramonatxo (14 ans, du club Montpellier 3M GRS).
(*) de la compétition à la pratique Loisir, l’HandiGym depuis dix ans, et même dsormais une toute nouvelle disciline : le Free style gym, à découvrir tous les lundi soir et samedis…