Solidarité : Sauver le musée des jouets et objets anciens de Bédarieux

Une vue (parmi bien d'autres !) du musée des joiets et objets anciens à Bédarieux, dans l'Hérault. Photo © Musée de BEDARIEUX

C’est un peu comme si l’atelier du Père Noël était fermé pour cause de crise sanitaire. Culture et divertissement ne sont pas jugés essentiels et sont donc contraints à garder leurs portes fermées. Pour bon nombre d’entre-eux, cela peut signifier une mort prochaine. Face à cette situation, un musée héraultais s’organise…

Guy Vignals est issu d’une famille où l’on « conserve ». Depuis presque 150 ans, ses ancêtres ont accumulé objets divers, uniformes, matériel scolaire, bouteilles de parfums… mais aussi des jouets. Héritiers de cette lignée, Guy et son épouse Pascale ont choisi de partager ce patrimoine familial.

Pour faire rêver des plus petits… jusqu’aux plus grands !

Modèles réduits et dioramas à découvrir. photo © Musée BEDARIEUX

Ayant acquis un vaste local à Bédarieux, dans l’Hérault, ils y ont installé la collection de plus de 3 500 véhicules miniatures de marques emblématiques (Dinky Toys, Corgi Toys, Solido, Norev…) mais aussi plus récentes comme les automobiles des aventures de Tintin. On y découvre aussi de nombreux dioramas de scènes de la vie quotidienne ou de grandes batailles et un vaste plateau de train électrique.

De quoi faire rêver les enfants, petits ou grands. Et pour les autres, une quinzaine d’autres collections enrichissent ce lieu exceptionnel : uniformes, objets publicitaires, accesoires de mode et de beauté, matériel scolaire… On trouve ici « 140 ans d’histoires familiales, 13 000 objets et plus de 10 000 revues, livres, documents », énumère Guy Vidals en évoquant son musée qui vient d’obtenir du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance le Label national Qualité Tourisme et celui de sa déclinaison régionale, le Label Qualité Tourisme Occitanie-Sud de France.

Frappés de plein fouet par la crise

Soldats miniatures et vrais uniformes… Photo © Musée BEDARIEUX

Tous les voyants pourraient donc être au vert. S’il n’y avait eu la crise du Covid. « J’ai voulu ouvrir un Musée consacré aux objets et jouets anciens en mars 2020, mais les trois mois de confinement de mars, avril et mai ont repoussé l’ouverture en juin de cette année. Après un été plutôt prometteur, le Musée est retombé dans le confinement en novembre, puis décembre, voire janvier… », explique Guy.

La crise provoquant ainsi la mise en danger de l’avenir même du musée : « Ayant pour charges un loyer mensuel de 520€ et sans rentrées financières de visiteurs, faisant moi même personnellement les avances de trésorerie et ayant financé tous les investissements de départ, mon intervention financière personnelle ne peut plus se prolonger, et donc l’avenir du Musée semble compromis… », poursuit Guy Vidals.

Une collecte sur internet et des visites virtuelles

Pour sauver ce lieu désormais reconnu, il tente l’expérience d’une collecte de fonds (*) via internet : « Cette Collecte s’adresse aux particuliers, mécènes et aux responsables d’entreprises. Si elle était réussie (4 000 à 5 000€ espérés), elle permettrait de se projeter jusqu’en mai ou juin 2021. En espérant que les acteurs de la culture y « voient plus clairs à ce moment-là », explique-t-il. Au moment de Noël, soutenir un Musée du jouet, quoi de plus naturel !? Faire un don :   https://www.facebook.com/donate/506400083625577/1009039936249255/

Initiative originale, il est aussi possible d’accéder à la visite virtuelle du musée à travers plus de 1000 photos. La visite virtuelle est illimitée pour une durée d’un mois, pour 4€ seulement.

Philippe MOURET

(*) L’Association ayant un caractère culturel, patrimonial, philanthropique et familial, elle est habilitée à recevoir des dons déductibles à 66% de l’impôt sur le revenu et à 60% de l’impôt sur les sociétés.
Découvrir : Des visites sont organisées les après-midis sur rendez-vous. Contact au 06 23 96 30 08 ou vignalsg@gmail.com. Adresse : 8 ter, rue Saint-Alexandre, 34600 Bédarieux.

Une histoire de jouets :

Découvrez les sites qui font la part belle aux jouets en Occitanie. Lire la suite…