Sociologues des puissants : « La canicule ? C’est la faute aux riches ! »

Pour les Pinçon-Charlot, assis façon "sitting", le réchauffement climatique est une aubaine pour les puissants... Photos : Olivier SCHLAMA

Invités à exposer plusieurs décennies de leur travail sur les dominants, à Frontignan, les Pinçon-Charlot dénoncent ces « riches qui s’adaptent toujours ». Une exposition… riche !

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer