Société : Fusibles, bouc émissaires, Air Bag : ceux qui paient pour d’autres

Selon François Vignolle, "On saute pour protéger l'institution, sauver une République. Cela devient malveillant quand on se retrouve devant le fusible ultime qui n'a rien demandé et parce qu'il n'a pas de réseaux, il va payer à la place d'un autre qui, lui, va sauver sa place". Photo : DR.

Directeur-adjoint de la rédaction de M6, François Vignolle vient de publier Les Fusibles, un livre sur treize grands brûlés connus de la société sacrifiés pour calmer la vindicte populaire, désignés comme coupables idéaux pour pour que rien ne change et éviter à l’échelon supérieur d’être remis en cause. La société ne peut pas se passer de fusible. D’ailleurs, parmi ces treize personnalités, certaines se sont dit « prêtes à ce que l’on utilise (leur)  nom pour que toutes ces armées d’anonymes soient entendues, que notre discours résonne et qu’ils se battent… »

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer