Port-la-Nouvelle : Les éoliennes flottantes, c’est pas du vent !

Arnaud Brasseur, chargé du projet de Port-la-Nouvelle explique aussi que les "travaux qui vont démarrer dans ce port dureront un an pour que l'on puisse assembler les premiers flotteurs au milieu de l'année 2020. Ce sont des "colis très lourds" qui nécessitent des installations très particulières et très résistantes." La Nouvelle intéresse a priori les porteurs de projets qui recherchent un port près des installations offshore. Photo : Olivier SCHLAMA

Reportage et Vidéos. La région Occitanie lance un chantier pharaonique à Port-la-Nouvelle (Aude) pour tenter de créer une filière dédiée à l’éolien flottant. Déjà deux fermes pilotes sont en cours. De quoi aider grandement à la négociation avec l’État pour obtenir des autorisations et des appels d’offres plus importants.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer