Mode : Danielle Engel, quand le chic sait se montrer (aussi) éthique

CUn mélange de styles, de couleurs et de matières qui privilégie l’élégance, le confort et la simplicité... Photo © Danielle ENGEL

Récemment, elle dévoilait sa sixième collection automne-hiver de prêt-à-porter pour femme au cours d’un défilé au Courtyard by Mariott de Montpellier… Et le 17 octobre dernier, on découvrait le nouvel espace entièrement rénové de sa boutique au 17, rue de la Croix-d’Or. La mode selon Danielle Engel n’est pas qu’apparences. C’est une réflexion engagée, dont les valeurs ne sacrifient jamais l’élégance ni le confort…

Avec Danielle Engel, « il n’est pas question de fast and cheap fashion… de vêtements que tout le monde porte, fabriqués en masse à l’autre bout du monde dans des pays à bas coûts en dépit de normes sociales et environnementales et qui se déforment après seulement quelques semaines. Nos ateliers de confection sont rigoureusement sélectionnés pour leur qualité de réalisation et leurs conditions de travail », précise le site de la marque

Une marque 100% montpelliéraine… et éthique !

Une philosophie : « Allier élégance et simplicité… » ©Danielle ENGEL

« L’éco-responsabilité n’est plus un sujet mais une valeur complètement intégrée au prêt-à-porter » de la créatrice.. « Ici, chaque pièce est imaginée et dessinée en France, puis confectionnée en France (80 % de notre production) ou en Europe (Portugal, Bulgarie : 20 %) par des petites mains attentionnées et des personnes traitées avec soin. Chaque vêtement est pensé pour durer dans le temps. Rigoureusement choisis pour leur qualité, nos tissus proviennent essentiellement de France, mais aussi d’Italie, du Japon et d’autres pays d’Europe. »

Danielle est une vraie mordue de la mode, et c’est toute jeune qu’elle se dédie à la couture. D’abord, elle tombe amoureuse du coton. Native du Togo, elle se familiarise très tôt avec cette matière cultivée par sa mère et tissée par sa tante. Le vêtement devient vite une passion…  A vingt ans, elle s’envole pour la capitale de la haute couture : destination stylisme et le Greta du design de la mode à Paris. La jeune femme fait ensuite ses armes dans plusieurs grandes maisons de prêt-à-porter comme retoucheuse, avant d’ouvrir un premier atelier. Et c’est en 2007 qu’elle s’installe à Montpellier… On trouve aujourd’hui ses créations en plein cœur de l’écusson (le centre Historique de Montpellier), dans sa boutique rue de la Croix d’Or.

Avec Danielle Engel, l’hiver est le temps des fleurs

L’hiver c’est la saison des fleurs ! ©Danielle ENGEL

Sa collection d’hiver, Danielle Engel a choisi de la dédier « à tous ceux qui militent pour le développement d’une mode responsable. » Bousculant les idées reçues, chez Danielle l’hiver s’exprime avec des décors de fleurs « très stylés, déclinés en robes, blouses et jupes (…) mais aussi en motifs traditionnels revisités, panthère déjantée (très tendance cet hiver, NDLR), taches stylisées » au look vintage. Et pour les matières, velours souples et chauds ou laine à l’aspect brut…

Ce qui se traduit sur le site de la griffe : « L’audace et la joie, voici les cadeaux que nous fait Danielle Engel pour adoucir l’hiver. Une collection qui pétille d’énergie et où les blouses et les jupes se parent de fleurs stylisées. Où les velours nous chouchoutent dans des modèles souples et chauds. Où les manteaux de laine se font lourds et bruts pour affronter les frimas avec classe. Et la panthère avance à pas feutrés sur des robes sensuelles et colorées. Une belle relecture des classiques ! » Envie de pus ? Il suffit d’aller voir la e-boutique sur le site officiel.

Avec une promesse : « Nous pratiquons les prix les plus justes tout au long de l’année« , affirme Danielle Engel.

Philippe MOURET

Danielle Engel… Une idée plus éthique de la mode.

Un mot de la collection Printemps – Eté 2020 : « Une balade romantique au coeur de l’été 2020 ! C’est une femme légère et consciente de son environnement qu’imagine
Danielle Engel pour le printempsété 2020. Dentelle, mousseline de soie, coton…les matières de prédilection de Danielle, chic et sensuelles, composent les t-shirts,
débardeurs près du corps. Les jeux de transparence des blouses légères s’associent avec la pureté du blanc pour une élégance discrète. Les robes, fluides, se parent de fleurs généreuses sur des fonds colorés pour accompagner les balades romantiques d’un été en Méditerranée. »

Quand Dis-Leur ! parle de mode…