Loin de Paris : Et si on parlait un peu d’Amour !? Pour changer

S'aimer, une forme de liberté décrite par Denis Faïck, l'auteur toulousain publié chez la maison d'édition de Jean-Marie Périer, "Loin de Paris".

L’amour est impétueux ; il peut nous porter vers une démesure qui dépasse notre volonté. Nous ne pouvons ni l’expliquer ni le faire taire. Et notre liberté se perd dans cette ignorance. Alors surviennent l’inquiétude, la souffrance, jusqu’à, parfois, la perte de soi… Denis Faïck propose ici d’entrer au sein de ce sentiment incontrôlé, qui nous emporte souvent au-delà de la raison.

En 2014, Jean-Marie Périer avait publié « Loin de Paris » (éd. Kero). Dans ce livre, celui qui a photographié tant de stars de la période yéyé, proposait 100 portraits, entre vedettes et anonymes de son village de Villeneuve-d’Aveyron, où il vit depuis plusieurs années…

En 2020, pour ses 80 ans, Jean-Marie Périer a fait de « Loin de Paris » une maison d’édition en Aveyron, en collaboration avec la maison toulousaine Privat. Le principe ? Simple : Des livres imaginés, pensés et édités loin de la capitale, des hauts débits et des délires urbains. La règle du jeu : évoquer librement et à sa manière via des romans, des essais et des beaux livres, cette notion d’être « loin de Paris. »

Une étrange liberté… « à apprivoiser »

Et la plus vaste gamme possible : « Des auteurs célèbres, le temps d’un livre buissonnier, pourront y côtoyer de jeunes talents qui y trouveront l’accompagnement nécessaire pour s’affirmer et devenir les plumes de demain. »  Des ouvrages d’emblée identifiables avec une forte identité graphique, où dès la couverture se (re)trouve l’œil de Jean-Marie Périer et sa signature visuelle, comme déjà une promesse.

Photo de Denis Faïck par Jean-Marir PERIER.

Après Jean-Marie Périer lui-même, Jacques Porel et Bertrand Vergely, c’est un auteur toulousain qui rejoint la « famille ». Denis Faïck. Philosophe et professeur de yoga, Maître de conférences, il enseigne à l’université de Toulouse et L’Isae Supaero (voir son site). Il est également écrivain, avec deux romans publiés à ce jour : « La Belle Histoire d’une jeune femme qui avait le canon d’un fusil dans la bouche » et « Au rendez-vous des âmes libres » (Fleuve éditions).

Avec « L’Amour, cette étrange liberté », l’auteur  invite ses lecteurs « à penser l’amour différemment, afin de le vivre non plus seulement comme un sentiment irrationnel qui s’impose à nous, mais comme une liberté qui se déploie au sein même du sentiment amoureux. Une étrange liberté… à apprivoiser. »

« L’Amour est une énergie immense… »

Extrait : « Si l’amour est énigme, c’est qu’il transcende toute connaissance. Il traverse les âges de la vie, touche chacune et chacun indifféremment. Il est une vague qui n’a cure des êtres qu’elle prend, retourne, attire et repousse. Insaisissable, il est pourtant partout, au grand jour, à découvert, mais sans frontière qui permettrait de l’identifier. Or pour comprendre, pour définir et surtout pour le vivre philosophiquement, il faut bien saisir, entourer, circonscrire. Comment faire ainsi de cet acte d’aimer une philosophie ?

On peut alors aimer, simplement, sans chercher à savoir comment faire, car l’amour s’impose malgré tout, il se présente, et nul besoin d’un apprentissage pour dire « je t’aime » et être bouleversé par l’autre. L’amour est une énergie immense, une intensité originelle, une naissance qui emporte…

« Aimer, se libérer… »

Comme un voyage, une exploration, à la fois passionnelle et culturelle. De L’éclat d’Eros à Vieillir Aphrodite, l’écrivain convoque les plus grands penseurs et ses propres réflexions sur les sentiments les plus profonds afin  d’explorer ce « sentiment irrationnel » jusqu’à l’ultime étape : « Aimer, se libérer… »

Et à l’issue de ses réflexions, l’auteur nous confie : « Aimer est la liberté, l’affirmation puissante de ne pas succomber aux règles du monde, de les dépasser, de les contourner, de les tempérer, de les modifier. Ne plus être effet mais cause, ne plus être passif mais créateur, être toujours dans un léger écart qui nous protège de la blessure permanente des choses… »

Philippe MOURET

L’amour, cette étrange liberté. Auteur : Denis Faïck. Editions : Loin de Paris / Privat de Jean-Marie Périer. 260 pages – Format : 14 x 21 cm. Prix public TTC France : 19,90 euros

Aimer… Dis-Leur !