Lingerie : D.sinvolte, la toulousaine qui sublime les petites poitrines

ensemble lingerie Envoutante D.sinvolte Envoutante... le nom de l'une des quatre lignes de la collection 2019 de la marque toulusaine D.sinvolte... Photo ©D.sinvolte

Face à la multitude de marques de lingerie sur le marché, aucune n’est spécifique aux petites poitrines. D.sinvolte a fait ce choix et propose une première collection engagée qui révèle les traits de caractère des femmes. A découvrir dans une boutique éphémère (*), les 24 et 25 mai prochains, à Toulouse.

Laura Graule créatrice D.sinvolte
Laura Graule, fondatrice de D.sinvolte… Photo ©D.sinvolte

Jeune créatrice toulousaine, Laura Graule, imagine et dessine les modèles de lingerie pour D.sinvolte. Cette marque est née d’une « problématique personnelle » et reflète les valeurs qu’elle défend. Le stylisme, le choix des matières et de confection émanent de ses inspirations et de ses envies. Elle travaille avec une designer lingerie qui l’aide à concrétiser ses créations. Un vrai travail d’équipe auquel Laura tient particulièrement car l’entraide est pour elle, le meilleur moyen d’aller plus loin.

La première collection « Divine Révélation » se compose de 4 lignes : Charnelle, EnvoûtanteImpertinente et Audacieuse. Elle propose un style de lingerie élégant, raffiné et sensuel. « J’ai voulu créer une lingerie que les femmes apprécient de porter toute la journée, reflétant une sensation de liberté. La petite poitrine n’a certes pas besoin du même soutien qu’une poitrine plus généreuse mais le confort est un élément à ne pas négliger », précise la créatrice…

80% des françaises ignorent leur taille de soutien-gorge

Ensemble lingerie Audacieuse D.sinvolte« Travailler pour la petite poitrine permet de tout imaginer, de créer des pièces originales et sans restriction » dévoile Laura Graule. Il faut tout de même savoir que des études ont révélé qu’en France, 80% des femmes (70% en Belgique) ne connaissent pas leur taille de soutien-gorge ! Partant de ce constat, D.sinvolte se fixe  pour objectif de répondre à un besoin de confort optimal grâce à un système de réglettes inédit, apposé sur chacun de ses modèles. Cette particularité permettant un ajustement optimal au niveau du buste.

Le choix des matières s’est porté sur des dentelles fines et soyeuses ainsi que des rubans de satin permettant, précise la fondatrice « d’épouser parfaitement les courbes et de mettre en valeur le corps féminin. Quelque peu transparentes, les dentelles reflètent une lingerie un peu osée. D.sinvolte souhaite accompagner ses clientes sur le chemin de l’émancipation d’un nouveau style. » Les tailles : du 85A au 90B.

E-shop et boutique éphémère

Soutien-Gorge Audacieuse D.sinvolte
Audacieuse, l’un des thèmes de la première collection de la marque toulousaine de lingerie D.sinvolte… Photo ©D.sinvolte

(*) L’e-shop a ouvert en avril de cette année. On peut y retrouver les ensembles à partir de 90 € et les pièces au détail à partir de 26 € : www.dsinvolte.com « Un ensemble chez D.sinvolte se compose de 3 pièces : un soutien-gorge, un shorty et un tanga » explique Laura. Les livraisons s’effectuent entre 48 et 72 heures, et les retours sont gratuits. Et, « parce qu’acheter de la lingerie en ligne n’est pas évident pour toutes les femmes », D.sinvolte propose une alternative avec l’ouverture d’une boutique éphémère une fois par mois, en plein cœur de Toulouse.

Les vendredi 24 et samedi 25 mai prochains, la première boutique éphémère de la marque de lingerie fine ouvrira donc ses portes au L.oft -situé au 20 rue Léon-Gambetta– pour accueillir les clientes de 10h00 à 19h00. L’occasion de rencontrer la créatrice, de voir et essayer les produits, tout en s’immergeant dans l’univers de la marque sous un doux parfum signé D.sinvolte : « Je souhaite rencontrer les femmes à qui je dévoue mes créations. C’est un moyen pour moi de créer du lien et de partager avec elles nos expériences lingerie. Je veux être au plus près de mes clientes à travers l’expérience en boutique éphémère afin de leur offrir des pièces à leur image. »

Philippe MOURET

Sur le même sujet :