Économie : Avec « Mint », vous avez l’énergie qui passe au vert

Le siège de "Mint", à Montpellier dans un bâtiment de Haute Qualité Environnementale.. Photo Droits réservés

Alors que l’entreprise vient de souffler ses 20 bougies, Mint fait peau neuve et s’affirme encore plus engagée dans la transition écologique, avec une nouvelle identité à son actif : après Mint Énergie, Mint Solaire et Mint Mobile, l’entreprise montpelliéraine lance Mint Market, un site e-commerce de produits intelligents destinés à optimiser la consommation énergétique de la maison.

L’objectif : « Entre technologie et écologie, proposer des produits intelligents pour optimiser la maîtrise de sa consommation au quotidien. De la prise connectée au kit photovoltaïque prêt à l’emploi, Mint Market propose une large gamme de produits pour une maison économe en énergie : chauffage, éclairage, météo, domotique… Avec cette nouveauté, Mint ancre encore plus son engagement pour permettre de réaliser des économies en faveur d’un monde plus vert. »

« Participer à rendre la monde plus vert..; »

Kaled Zoullay, le PDG de « Mint »… Photo D.-R.

« Nous sommes en constante évolution sur nos offres afin de proposer des services qui répondent à notre mission prioritaire : sobriété pour l’environnement et pour le porte-monnaie de nos clients », insiste Kaled Zourray, P.D.G. de Mint : « Un des enjeux forts pour nous, consiste en la démocratisation des énergies renouvelables. Donner les moyens à tous, via une offre d’énergie verte à un tarif inférieur au tarif habituellement pratiqué sur le marché, de participer à rendre le monde plus vert. »

Une petite entreprise qui ne connaît pas la crise, avec un chiffre d’affaires qui, malgré la crise sanitaire, a presque doublé en 2020, à 59 millions d’euros. Et le PDG envisage de belles perspectives puisque, selon une récente étude (janvier 2020) seulement 13% des français ont déjà sauté le pas de choisir un fournisseur d’électricité verte.

Et 22 % des sondés envisagent réellement de changer de fournisseur pour s’orienter vers une offre d’énergie verte. Pourquoi ? Pour la grande majorité par souci de la cause écologique (83 %), mais aussi pour réaliser des économies (52 %).

Une offre économique, mais aussi éthique

Selon le site comparatif Selectra (qui a nommé deux fois Mint Energie « meilleur fournisseur d’électricité », dont 91 points sur 100 en 2021), « l’offre Online & Green de Mint Energie est l’une des plus intéressantes du marché en termes de prix. Elle propose une réduction de 13% sur le prix du kWh HT. En plus, il s’agit d’une offre d’électricité 100% renouvelable et d’origine française… »

Un beau symbole pour l’entreprise « MINT »…

Ainsi dans l’éolien, qui représente environ 60% de l’énergie fournie par Mint, la société montpelliéraine travaille notamment avec deux parc de l’Hérault (Oupia et Riols) et un autre dans l’Aveyron (Flavin).

L’impact du développement des énergies renouvelables sur le climat et la biodiversité est faible mais il n’est cependant pas totalement neutre. Pour remédier à cela, Mint a mis en place, avec l’entreprise partenaire Reforest’Action un programme de reboisement qui a pour objectif de stocker les émissions de CO2 liées à l’exploitation des centrales de production d’électricité renouvelable.

“Nous sommes fiers et heureux du partenariat mis en place avec Reforest’Action. Celui-ci offre à nos clients la possibilité de s’engager pour la préservation de notre environnement et de notre climat de façon simple et concrète” explique à propos de cette collaboration Kaled Zourray. Soulignons que depuis sa création, Mint Energie est engagée dans une démarche de Responsabilité Sociétale d’Entreprise.

Changer de fournisseur… Rien de plus facile !

Pour mieux connaître cet acteur régional de l’énergie il suffit d’aller faire un tour sur le site de Mint, afin de découvrir les offres et les principes éco-responsables défendus par la société basée à Montpellier.

On sait que plus de 60% des français n’ont jamais changé de fournisseur d’électricité (ils sont encore 52% à se fournir auprès d’EDF). Souvent par crainte des lourdeurs administratives qui sont l’une des spécialités nationales. Pourtant, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, les fournisseurs sont nombreux et les changements de fournisseur ont été simplifiés. De quoi donner envie d’en savoir plus…

Philipe MOURET

Parlons d’environnement…