Cinéma : Festival du Film Politique de Carcassonne… Troisième !

Sara Forestier, visage de la 3e édition du Festival du Film politique de Carcassonne. Photo ©FIFP

Depuis sa première édition, le Festival International du Film Politique (FIFP) de Carcassonne a projeté plus de 50 longs-métrages dont 30 en avant-première et près de 15 000 spectateurs ont été accueillis sur les deux premières éditions. Le festival a réuni 110 femmes et hommes du cinéma et de l’audiovisuel et reçu des invités aussi prestigieux qu’appréciés du public : Julie Gayet, Stefen Frears, Vincent Perez, Emma de Caunes, Jacques Audiard, Bernard Lecocq, Sergi López…

Bien sûr, toute perspective d’avenir reste soumise aux décisions du gouvernement concernant un éventuel reconfinement. Malgré les tentatives vite etouffées par l’exécutif de Roselyne Bachelot pour préserver au mieux la Culture (115 millions d’euros au total lui seront tout de même alloués), les nouvelles mesures annoncées chaque jour précarisent encore davantage le secteur culturel.

Normes sanitaires et places limitées. Mais toujours là !

Mais pour sa troisième édition, les organisateurs du festival espèrent pouvoir offrir à nouveau son lot de surprises et d’invités prestigieux. Et faire vibrer le public pour ses 12 longs-métrages en avant-première et compétition, ainsi que lors des nombreuses séances spéciales, rencontres, discussions et moments de partage. Et cela en respectant scrupuleusement les règles sanitaires en vigueur.

La programmation sera annoncée au début du mois de novembre, mais on sait déjà que 12 films seront présentés en avant-première en compétition. Et il est déjà possible d’acheter un pass pour cette troisième édition qui se tiendra du 8 au 12 décembre.

Attention, 300 pass seulement sont mis en vente en ligne (accès au site de vente) et les organisateurs précisent que « en cas de report ou annulation du festival en raison de la crise sanitaire, il vous sera proposé le report de votre billet ou le remboursement intégral de celui-ci. »

Sara Forestier, actrice, réalisatrice… invitée d’honneur

L’affiche du Festival 2020

Cette année, c’est Sara Forestier qui sera l’invitée d’honneur du FIFP et son « visage » sur l’affiche. L’actrice et réalisatrice a reçu les César de la Meilleure révélation féminine en 2005 (pour L’Esquive d’Abdellatif Kechiche), puis celui de Meilleure actrice en 2011 pour Le nom des gens, de Michel Leclerc.

Engagée (elle a notamment dénoncé « l’injonction à être sexy » en se présentant sans maquillage sur un plateau de télévision), elle est aussi réalisatrice de plusieurs courts-métrages et du long-métrage M en 2017. En 2020, on l’a vue dans Filles de Joie, de Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich.

Et pour être tout à fait complets sur cette 3e édition, on peut également annoncer que c’est le journaliste, animateur et critique Laurent Weil qui sera le maître de la cérémonie de clôture, samedi 12 décembre… Voilà ! Il reste maintenant à croiser les doigts en espérant que les décisions politiques ne vont pas baîllonner ce festival si riche d’ouverture et de liberté d’expression…

Philippe MOURET

Palmarès :

2018 :

  • Le prix des Étudiants a été décerné au film La permission (2018) de Soheil Beiraghi
  • Le prix de la Réalisation a été attribué au film Les invisibles réalisé par Louis-Julien Petit
  • Le Prix d’Interprétation a été décerné à Baran Kosari pour son rôle dans La Permission
  • Le Prix de la Critique a été attribué au film Le silence des autres réalisé par Almudena Carracedo et par Robert Bahar
  • Le Prix de la Jeunesse a été décerné à Un homme est mort d’Olivier Cossu
  • Le Grand Prix du Festival a été décerné à Soheil Beiraghi pour son film La Permission
  • Le Prix d’Honneur de la réalisation a honoré Jacques Audiard
  • Le film Genesis d’Árpád Bogdán a obtenu la Mention Spéciale du jury professionnel

2019 :

  • Le Grand Prix du Jury est attribué à When the moon was full
  • Le Prix des Collégiens est décerné au film La loi de Christian Faure
  • Le Prix du Public est remis à Midnight traveler réalisé par Hassan Fazili
  • Le Prix des Etudiants revient à When the moon was full de Narges Abyar
  • Le Prix SFCC de la Critique est remis au documentaire La cravate de Mathias Thery et d’Etienne Chaillou
  •  Le Prix d’Honneur d’Interprétation est attribué à Vincent Perez
  • Le Prix d’Honneur de la Réalisation revient à Stephen Frears
  • Le Prix de la meilleure interprétation est decerné à Elnaz Shakerdoost pour When the moon was full
  • Le Prix du meilleur engagement politique est remis à Gavin Hood, réalisateur d’Official Secret.