Artisans d’Art : Elle leur a ouvert un écrin, en plein coeur de Toulouse

Valérie Arnac, une vocation au service de l'artisanat d'Art... Photo Romain SAADA

C’est un espace entièrement dédié aux savoir-faire des artisans d’art afin d’exposer leurs créations, et de permettre les échanges et les rencontres des Toulousains avec celles et ceux qui excellent dans des domaines aussi variés que l’ébénisterie d’art,
l’ennoblissement textile, la verrerie, la joaillerie, l’horlogerie, la passementerie, la dinanderie ou encore la fonderie (*).

« Pour être artisan d’art, il faut être diplômé dans une formation qui reconnaisse la maîtrise d’un savoir-faire et d’un outil. Les artisans d’art sont le lien entre passé, présent et futur. Ils font vivre la matière, la subliment, maîtrisent ces gestes ancestraux en étant toujours plus innovants. L’utile doit être esthétique. Ce sont les dépositaires du patrimoine vivant…. » explique celle qui a choisi de se vouer à ce qui est devenu la passion de sa vie : tout entreprendre pour accompagner, protéger et mettre en lumière les artisans d’art.

Découvrir chaque semestre le talent de deux artisans

La Galerie, au 2 rue Ninau… ouverte du mardi au samedi, de 10h à 19h. Photo Romain SAADA

Après ces cinq dernières années passées à sillonner les routes à la rencontre des artisans d’art, à arpenter les salons et expositions pour valoriser leurs créations, Valérie Arnac se dit « ravie d’ouvrir mon propre showroom qui se veut être avant tout un lieu de découvertes, de vie et de rencontres. Un espace unique au cœur de Toulouse où seront exposées chaque semestre les œuvres de deux artisans d’art, sur deux thématiques différentes et complémentaires. »

En ce moment, c’est le jeu de lumière et de transparence qui est à l’honneur avec les voiles et les organza de soie teints et peints de Laure Bernard, et les créations en verre d’Antoine Rault, « où la fragilité de la matière semble défier l’apesanteur » commente Valérie Arnac. Les ballons de rugby en bois, marqueterie et essences de bois précieux de Pierre Armengaud sont aussi présentés à La Galerie.

L’odeur du bois c’est sa « madeleine de Proust »

Après plus de 25 ans passés dans le juridique déjà au service des artisans, Valérie Arnac a décidé de changer de métier, mieux, de créer sa nouvelle activité professionnelle et de devenir l’une des toutes premières agents d’artisans d’art en France, la première en Occitanie :

Valérie Arnac, toujours plus proche de sa « madeleine de Proust »… Photo Romain SAADA

« J’ai grandi auprès d’un grand-père ébéniste d’art qui m’a transmis cette passion. Ma madeleine de Proust, c’est l’odeur du bois. J’ai dû faire des études et ai choisi le droit, avec dès le départ la volonté d’accompagner les artisans à se protéger, eux, leur famille et leurs créations. C’était une belle reconnaissance de voir enfin actée la reconnaissance des conjoints collaborateurs sur le volet social, point sur lequel j’ai travaillé de nombreuses années… »

Un lieu d’exposition, mais aussi de découverte

Valérie réalise ainsi un rêve de toujours : « À un tournant de ma vie, j’ai eu envie de me lancer dans cette formidable aventure et de travailler pour ces personnes que j’admire depuis toujours. Aujourd’hui, je suis heureuse de les accompagner dans leur développement stratégique, de les sensibiliser à la protection intellectuelle et de faire rayonner leurs créations et savoir-faire. »

Notamment avec ce nouvel espace La Galerie, qui leur est entièrement consacré. « Nous organiserons régulièrement des rencontres avec les artisans d’art, ainsi que des événements très ciblés en rapport avec leur métier, sous forme d’atelier découverte, ou de conférence-démonstration » poursuit Valérie Arnac.

Un soutien de tous les instant à travers son agence

Une galerie qui s’insére parfaitement dans la continuité de la démarche initiée par Valérie avec la création de son agence L’agent d’Artisans, en 2006. Valérie Arnac propose aux artisans d’art de nombreux services visant à leur simplifier le quotidien, et à avoir une stratégie de développement sur le long terme.

Deux artisans d’Art à découvrir chaque semestres… Photo Romain SAADA

Elle les accompagne sur le volet de la protection sociale et intellectuelle de leur travail et de leurs créations, la construction de leur image via entre autres l’élaboration de leurs outils de communication, la mise en place de partenariats, la recherche de salons et événements pertinents…

Valérie Arnac les conseille également sur leur organisation à l’atelier, comment optimiser l’espace de travail, les ressources de l’activité, le temps… Elle peut même les épauler lors de négociations avec les administrations, établissements bancaires, fournisseurs et clients, sans oublier les démarches administratives pour obtenir un label. Et au-delà, Valérie précise que sa « mission » va « jusqu’à la cession et reprise de l’atelier afin que l’histoire se poursuive, que le savoir-faire se transmette… »

Mais pour ceux qui exposent dans son nouveau lieu de la rue Ninau, à Toulouse, c’est plutôt le début d’une nouvelle aventure qu’ils espérent partager avec le plus large public. La porte est ouverte, n’hésitez pas à la franchir !

Philippe MOURET

(*) On dénombre pas moins de 198 métiers d’art et 83 spécialités, répartis en seize domaines selon un répertoire très réglementé : architecture et jardins ; ameublement et décoration ; luminaire ; bijouterie, joaillerie, orfèvrerie et horlogerie ; métal ; céramique ; verre et cristal ; tabletterie ; mode et accessoires ; textile ; cuir ; spectacle ; papier, graphisme et impression ; jeux, jouets et ouvrages mécaniques ; facture instrumentale ; restauration. Vers le site de l’INMA (Institut national des Métiers d’Art).

Plus sur l’artisanat d’Art, avec Dis-Leur !

  • Croisade pour la survie de la plus vieille Scop d’artisans d’Art. Lire la suite…
  • « Les métiers d’excellence, l’âme de notre France, en danger ! ». Lire la suite…
  • Unikiwi, la solution sur-mesure pour délimiter votre espace. Lire la suite…
  • Métiers d’art, comment sauver un savoir-faire unique au monde ? Lire la suite…
  • Deux nouveaux visages pour les Compagnons du Devoir en Occitanie. Lire la suite…