Les atteintes à caractère raciste, xénophobe ou religieux progressent de 13 % avec 12 500 infractions en 2021. Ce qui est une petite partie des faits plus importants : seule une victime de menaces ou violences physiques racistes sur quatre dépose plainte. Selon SOS Racisme, la moitié des agences immobilières testées ont des pratiques illégales. Le Mémorial de la Shoah se mobilise aussi contre “la falsification de l’histoire”.

Il n’y a pas qu’en Ukraine où l’on entend des bruits de botte. Le mot “guerre” est le 3e substantif qui revient dans la bouche d’Eric Zemmour. C’est ce que nous apprend le livre, et bien d’autres choses, de la sémiologue Cécile Alduy. Professeure à Stanford (Californie) et chercheuse associée au Centre de recherche politique de Sciences Po (Cevipof), elle a disséqué le discours du candidat d’extrême droite, La Langue de Zemmour (Seuil Libelle, 4,50 €). Un livre essentiel. Dont la charge est puissante contre celui qui a dynamité le début de la campagne présidentielle en France. 

Les élèves de l’ensemble scolaire du Sacré-Coeur, à Saint-Chély d’Apcher, vont bénéficier d’un lieu de vie et d’échanges unique dans leur établissement dont le but est de lutter contre le racisme et l’antisémitisme. Leur projet est lauréat des budgets participatifs de la Région Occitanie qui leur a apporté 50 000 €.