“Pas d’opposition de principe très forte sur les éoliennes” parmi les personnes qui se sont exprimées lors des cinq mois de concertation mais “protégeons d’abord la biodiversité et, s’il y a de la place, implantons des éoliennes en mer”. Le coordinateur pour l’Occitanie de cette concertation unique de la Commission nationale du débat public, Étienne Ballan, résume l’état d’esprit de milliers de participants.

C’est l’intention de l’Etat français. Les deux premiers parcs, au large de Fos-sur-Mer et de Port-la-Nouvelle, qui sont déjà validés, seraient in fine multipliés par cinq. La Commission nationale de débat public organise une nouvelle concertation jusqu’en avril à laquelle chacun peut participer et peser. Avec webinaire ce mercredi. Etienne Ballan, délégué régional du débat public pour la façade Méditerranéenne, en décrit les enjeux.

Cinquante moulins à vent flottants, au large du Golfe du Lion et de Paca, d’ici 2028 dans une zone de 3 300 km2, entre 15 km et 60 km au large. Tout le monde peut donner son avis en ligne ou lors de réunions ! L’État et RTE ont lancé la concertation, via la commission nationale de débat public. La décision sera prise – ou pas – en 2022, quelques semaines avant la présidentielle…