Grâce à des aides éloquentes, la commune de Petite Camargue va développer un projet d’envergure en investissant 53 M€ dans son centre ancien dégradé et paupérisé. Et s’ouvrir vers l’avenir. La campagne de communication volontairement provocatrice a été baptisée : « Rouvrons les maisons closes ! » en référence aux marchands de sommeil que le maire veut bouter hors de Lunel.