Rugby féminin : Les Pant’Hers sont prêtes à rugir, dimanche

Les Pant'Hers de Balma (en rouge) lors de leur déplacement à Marseille (défaite 0-24). Photo D.-R.

« Notre assiduité et notre sérieux aux entraînement, notre envie et la fatigue du trajet en moins feront-ils la différence ? » s’interrogent les féminines du Balma Olympique Rugby Club, à quelques jours de la troisième journée de leur poule de Fédérale 2…

Les joueuses au maillot rouge espèrent pouvoir compter sur leur public pour arracher la victoire qui leur permettrait de devancer leurs adversaires du jour (Rugby club La Valette Le Revst La Garde Le Pradet) au classement. Ce serait une bonne opération avant de se déplacer chez la lanterne rouge, l’UA Saverdunoise le 23 février.

La défaite à Marseille (0-24) a laissé un goût d’amertume, mais n’a pas entamé l’enthousiasme des joueuses de Haute-Garonne qui insistaient après la rencontre : « Encore une défaite. Mais un nouveau pas en avant avec des leçons qui nous serviront pour la suite de cette belle aventure (…) Ce match était à notre portée, tout le monde s’est donné et certaines filles se sont même révélées. Mais ce n’est pas suffisant. Nous devons rentrer sur le terrain avec encore plus d’envie. Nous devons rentrer sur le terrain avec plus de hargne. Nous devons concrétiser notre possession de balle. »

La bonne occasion de soutenir les Pant’Hers à domicile

Et la capitaine de l’équipe, Julie insiste : « Nous ne sommes plus là pour jouer à la baballe, il est fini le temps où on se faisait marcher dessus, maintenant, il faut passer à la vitesse supérieure et gagner (…) Nous avons fait des sacrifices pour arriver jusqu’ici, si on l’a fait c’est pour l’équipe, c’est pour les copines, c’est pour tout donner sur le terrain. C’est à nous de montrer qui nous sommes et de défendre haut et fort nos couleurs. »

Placées dans une poule qui nécessite de longs et coûteux déplacements, les Pant’Hers ont cette fois l’occasion de montrer leur savoir-faire devant leur public qui, on leur souhaite, se montrera nombreux et présent pour ce rendez-vous : dimanche 16 février à 15h, au stade municipal…

Philippe MOURET

Dis-Leur ! et le BORC :