Rencontres : Cupidate, l’appli montpelliéraine qui compte sur vous

Cupidate, pour passer (enfin !) du virtuel à la réalité ! Photo D.-R.

Si parfois, comme le chantait Georges Brassens, « il est des jours où Cupidon s’en fout… », par chance il reste une appli née à Montpellier après des années de réflexion : Cupidate revisite les fondements des  sites de rencontres en confiant aux membres de la communauté Cupidate le soin de la mise en relation entre cœurs à prendre. En quelque sorte, lorsqu’il n’est pas là, ben Cupidon, c’est vous !

Autre originalité, les profils choisis par les cupidons sont soumis aux couples ainsi formés avec leurs propres photos floutées qui ne s’éclaircira qu’après quelques échanges épistolaires.

Privilégier l’intuition humaine aux algorithmes !

Si la puissance de l’intelligence artificielle est indéniable, ses limites comme – l’altruisme, l’empathie ou l’intuition – font également consensus. C’est sur ces caractéristiques proprement humaines que Cupidate fonde la réussite des rencontres que l’appli facilite.

Comment ça marche ?

Tous les jours, l’utilisateur a accès à 32 profils de femmes et d’hommes. Après examen de leur présentation, il forme des couples en réunissant d’une flèche les personnes qu’il estime compatibles. Cette connexion permettra à ce couple virtuel d’être mis en relation et de converser.

Plus de 12 000 utilisateurs en 2 mois pour l’appli montpelliéraine. Photo D.-R.

Les cupidons en herbe sont incités à prendre leur rôle au sérieux : les bons « matcheurs » seront récompensés par une présentation plus fréquente de leur profil et l’attribution de cadeaux. Chacun pourra suivre la progression des couples formés par ses flèches.

La « personne » avant l’image

La découverte d’une personne avant celle d’une photo Cupidate affiche une approche disruptive de la rencontre en favorisant la découverte de l’esprit avant celle du physique. En effet, les inscrits reçoivent quotidiennement les profils préalablement présélectionnés par les autres utilisateurs avec des photos floutées. Pour inciter à prendre le temps de la découverte, la photo s’éclaircit après un minimum d’échanges. https://www.youtube.com/watch?v=GLsL_OyVoj4

Philippe MOURET 

À propos de Cupidate : L’application a été créée en 2019 par Mathias Quirant et Michel Hodzaj. Elle est éditée par Game Changer, SAS Installée à Montpellier et à Béziers. L’un a déjà « roulé sa bosse » (54 ans), l’autre est un pur millénial (23 ans), et à eux deux ils couvrent un large spectre des envies et comportements amoureux.

Dis-Leur ! avec amour…