Pyrénées-Orientales : Les voeux offensifs de la Présidente

Hermeline Malherbe a insisté sur le plan d'insertion de 500 M€ voté par son département... Photo Ph.-M.

« J’apprécie ces moments passés avec vous », a lancé Hermeline Malherbe en adressant ses voeux à la presse. La présidente des Pyrénées-Orientales affichait une humeur offensive, dénonçant les violences qui ont visé les journalistes ces dernières semaines et surtout, en revenant sur les initiatives récentes visant à développer le département et la qualité de vie de ses habitants « sans augmentation de la fiscalité »

Transports, services publics, solidarités sont les priorités de son équipe à travers une démarche interactive. « Nous croyons à l’intelligence collective » a-t-elle insisté… Manifestement, pas besoin que les idées ruissellent depuis la capitale. Les Pyrénées-Orientales « ne sont pas le bout du monde » a insisté Hermeline Malherbe à propos des transports, regrettant la lenteur dans le projet ferroviaire de LGV (ligne à grande vitesse) et se disant « scandalisée » par la volonté affichée par Air France de réduire son trafic sur l’aéroport de Perpignan…

« Croire en l’intelligence collective »

Mais ces « vents contraires » ne semblent pas ralentir la volonté d’avancer. Quotidiennement confrontée aux problèmes de ses concitoyens, Mme Malherbe reconnaît qu’il « n’est plus possible de gouverner comme avant (…) Face au ras-le-bol de beaucoup, il faut croire à l’intelligence collective et se tourner vers l’avenir en accordant plus encore d’importance à la proximité et au dialogue. »

Sur la façade de l’Hôtel du département, à Perpignan… Quelq choix pour l’avenir des P.-O. ? Photo ©Pyrénées-Orientales le département

Un véritable plaidoyer pour l’échellon départemental, d’autant plus sensible dans ce territoire des Pyrénées-Orientales à la personnalité fortement affirmée. « Je suis déterminée à défendre les intérêts de notre territoire » a-t-elle insisté. ce qui passe notamment par une grande consultation de la population du département à travers une plateforme citoyenne imaginelespo.fr qui sera accessible dès la mi-févier. Mais aussi à travers une série de rencontres de terrain à travers tout le département, à partir du mois de mars.

500 M€ sur 4 ans

L’autre point fort de ce début d’année, le plan d’investissement de 500 millions d’euros sur 4 ans (2019-2023) « pour l’avenir des Pyrénées-Orientales. voté en novembre dernier lors d’une séance extraordinaire du conseil départemental, au château de Castelnou

« Partout sur le territoire il y a des initiatives intéressantes à encourager et à partager », a souligné Hermeline Malherbe. Symbole de ces forces vives du département, la start-up Pousse-Pousse, installée à Saleille  dont des « box » ont été distribuées pour jardiner sur son balcon…

Mais le département voit plus large… D’abord avec l’aménagement du Très haut débit, pour que d’ici 2022, 100% des communes des Pyrénées-Orientales soient raccordées à la fibre. L’achat du château de Castelnou pour 1€ symbolique, où une importante phase de travaux est encours avant la réouverture au public. Le logement social et une réflexion en cours sur l’avenir des Pyrénées catalanes à travers l’élaboration d’une stratégie commune entre stations de montagne et les autres activités… Le dialogue est lancé !

Philippe MOURET