Ornithologie : Hérons, sternes et autres drôles d’oiseaux en Narbonnaise

Le Guêpier d'Europe, un hôte emblématique du Parc Naturel de la Narbonnaise en Méditerranée; Photo D.-R.

Pour découvrir et savoir où observer les nombreux oiseaux présents ou de passage dans le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, il suffit désormais de télécharger gratuitement l’appli Birdwatching Narbonnaise.

Découvrir les hérons de la Narbonnaise, le 13 avril… Photo D.-R.

Samedi (13 avril), le Parc de la Narbonnaise organise une observation ornithologique, baptisée « Des hérons de toutes les couleurs ». Ce rendez-vous (de 9h à midi) propose une balade de 2 km en pleine nature, aux portes de Narbonne (*). L’occasion, entre roselières et tamaris, d’oberver les hérons pendant leur période de nidification.

Bonne introduction pour évoquer la nouveauté du moment, une application gratuite qui permet d’enrichir l’observation des oiseaux dans le parc ; Birdwatching Narbonnaise. Cette application numérique unique en France propose une façon ludique et pédagogique pour mieux connaître une sélection des oiseaux du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée.

Contenu de l’application Birdwatching Narbonnaise

Choisir le meilleur mois d’observation pour augmenter les chances d’observer une espèce recherchée, connaître les oiseaux que l’on peut observer sur chacun des 15 sites proposés et créer une liste de ses observations, sont autant d’options que propose l’application. On y trouve d’autre part plus de 80 fiches illustrées sur les espèces à observer, sur leur comportement, leur habitat et les mois de présence. Certaines fiches sont agrémentées de l’enregistrement du chant ou du cri.

Les observateurs d’oiseaux sont nombreux dans l’Aude. L’appli devrait faciliter lleur connaissance des oiseaux. photo D.-R.

Pour ceux qui n’habitent pas dans l’Aude ou les environs, l’appli propose également une aide pour planifier son séjour. Elle met en relation l’utilisateur avec une quarantaine d’hébergements spécialisés ayant reçu une formation spécifique sur l’observation ornithologique.

Se procurer l’appli, c’est gratuit !

Il suffit de rechercher Birdwatching Narbonnaise (**) sur les différents stores : Pour smartphones et tablettes Apple : http://www.bitly.fr/9d3
Pour smartphones et tablettes Android : http://www.bitly.fr/9d4

Cette application a été élaborée par le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée dans le cadre du programme touristique du même nom. Son double objectif touristique et éducatif souhaite permettre d’améliorer la connaissance et l’observation des oiseaux en Narbonnaise.

Un abri pour les « hirondelles de mer »

Une autre initiative menée par le Parc Naturel, concerne la mise en protection des sternes sur la plage des chalets à Gruissan. Une opération qui sera menée cette année avec les éléves du lycée professionnel agricole Martin Luther-King de Narbonne, le mercredi 17 avril.

Chaque année depuis environ 10 ans, des Sternes naines, ces oiseaux migrateurs aussi appelés hirondelles de mer, choisissent la plage des Chalets pour installer leurs nids à même le sable. L’année dernière, on comptait 30 couples. Compte tenu de la rareté de cette espèce et de la vulnérabilité des œufs et oisillons sur une plage si fréquentée, le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée va installer des filets de protection et des panneaux d’information pour protéger cette colonie. L’enclos permettra de limiter le dérangement pendant la nidification afin que cette colonie puisse mener à bien sa reproduction.

Mieux connaître la Sterne naine

Une opération de protection pour les sites de nidification… Photo D.-R.

La Sterne naine, espèce protégée dont les populations sont en déclin en Europe, arrive sur nos côtes au printemps après avoir parcouru des dizaines de milliers de kilomètres depuis l’Afrique où elle a passé l’hiver. De mai à juillet, elle parade puis forme des colonies sur des plages ou des îlots, où elle pond ses œufs dans une petite dépression de sable.

En milieu naturel où il ne faut se protéger que de la prédation, la Sterne est bien lotie : ses œufs et ses petits sont d’un mimétisme confondant avec le sable. Mais sur une plage urbaine comme celle des Chalets, le risque d’être piétiné est réel. Le passage de personnes ou de chiens au milieu de la colonie, s’il est répété, peut-être à l’origine de l’abandon du site. D’où l’opération menée le 17 avril…

Philippe MOURET

(*) Rendez-vous au domaine du Grand Castélou. Contact : Sandy Garandeau, Aude Nature : 06 24 35 90 57. Matériel optique fourni. En partenariat avec Les Amis du Parc. Une balade à faire en famille
(**) Le programme Birdwatching Narbonnaise est co-financé par l’Union Européenne à travers le GAL Est Audois.