Chronique du XIII : Tirage de la Coupe et rendez-vous des Bleus

Rhys Curran (Toulouse XIII) intègre le Groupe France. Photo Daniel FOULQUIER

Albi, demi-finaliste de l’épreuve la saison passée (battu 38-26 par Carcassonne), affrontera Limoux, et Lézignan, qui avait éliminé ces mêmes Limouxins 40-20, l’an dernier en demi-finale, se mesurera à Saint-Estève-XIII Catalan.

Le tirage au sort des demi-finales. Photo D.-R.

Ainsi en a décidé le tirage au sort des demi-finales de la Coupe de France Lord Derby, effectué dans les locaux toulousains de France 3 Occitanie, par le président de la FFR XIII, Marc Palanques, et celui du Toulouse Olympique, Bernard Sarrazin. Les deux rencontres seront disputées sur le même terrain neutre, le 5 ou le 6 mai, et annoncent des duels intenses. Du quatuor de tête du championnat, seul Avignon est absent, lourdement battu (50-12) au tour précédent par Saint-Estève.

A commencer par celui entre Albi et Limoux, Eric Anselme, le coach des Tarnais, ne désespérant pas de créer la surprise, même si, dit-il, “on sait à quoi s’attendre face au champion de France en titre.” Du côté limouxin, Jacques Pech, son co-président, reconnait à demi-mots être en position de force, mais sans forfanterie : Nous sommes favoris, sans l’être réellement, car j’ai beaucoup de respect pour Albi, qui nous a posés des problèmes cette saison en championnat.”

Même constat de prudence, dans la bouche de Jacques Laguens, co-président de Lézignan : “J’espère que nos joueurs se transcenderont, lors d’un évènement de la sorte.” Comme dans celle de Gérard Caillis, son alter ego catalan : “Notre équipe, d’une moyenne d’âge de 22 ans, a bien des atouts, et nous espérons prendre notre revanche sur Lézignan, qui nous avait éliminés en quarts de finale en 2017, mais n’oublions pas que tous les matchs cette années sont très disputés.”

Les matches en retard joués ce week-end

Aurélien Cologni, lui, qui assistait au tirage au sort, dit porter « beaucoup d’attention aux joueurs d’Elite, dans la perspective des futures échéances internationales, et il sera donc intéressé au premier chef par cette double confrontation de haut niveau, comme évidemment le président Marc Palanques, dont la main innocente a désigné Albi comme adversaire de Limoux, et qui se félicitait de la présence de joueuses et joueurs du TO, dans les studios toulousains de France 3…

Ce week-end se disputent les deux rencontres en retard du championnat Elite 1, qui opposent Villeneuve (10e et dernier) à Albi (5e), samedi à 19h et Toulouse (9e) à Limoux (4e), dimanche à 15h. A cette occasion, le XIII Limouxin pourrait revenir à hauteur du leader du championnat, Saint-Estève XIII Catalan… En attendant le fameux Magic Week-End des 21 et 22 avril, (à Carcassonne, stade Albert-Domec) qui pourrait totalement rebattre les cartes.

Le Groupe France au Barcarès, en attendant les Kiwis

A la suite de ce week-end, c’est le 23 avril que Port-Barcarès (Pyrénées-Orientales) accueillera une première prise de contact du groupe France, qui concernera 28 joueurs. Une journée de travail au cours de laquelle seront évoqués le calendrier prévisionnel de l’année, les objectifs qui en découlent, avec visionnage vidéo des progrès affichés durant la dernière Coupe du monde, et les axes de travail à développer, tant offensivement que défensivement… On sait déjà que la venue des Kiwis de Nouvelle-Zélande constituera l’un des grands rendez-vous de 2018 pour les Bleus, le 17 novembre. Nous reviendrons bien sur sur tous ces rendez-vous dans Dis-Leur !

Eugène KRAMPON