Chronique : Manuels, langues régionales, regards croisés

L'Occitan ou la joie d'apprendre... Photo Georges SOUCHE http://www.georges-souche.com/

Manuels scolaires et langues régionales : à Montpellier 12 et 13 octobre, un colloque est ouvert à tous. C’est le sujet de la première chronique occitane de Yan Lespoux, maître de conférences université Paul-Valéry, président de la FELCO, la Fédération des enseignants de langue et de culture occitanes. Retrouvez le régulièrement sur Dis-Leur !

En 2006, un premier colloque montpelliérain – dont les actes sont disponibles – consacré aux relations complexes entre l’école française et les langues régionales réunissait un aréopage de spécialistes de ces questions. Le sujet n’était toutefois – loin s’en faut – épuisé. Les manuels scolaires, vecteurs essentiels de l’enseignement des langues et cultures régionales, mais aussi, dans certains cas, d’une information partiale sur celles-ci, méritaient à eux seuls que l’on consacre une suite aux rencontres de 2006.

Les 12 et 13 octobre prochains, Montpellier accueillera donc dans le cadre d’un colloque organisé par les occitanistes du laboratoire LLACS (Langues, Littératures, Arts et Cultures du Sud) de l’université Paul Valéry des spécialistes de l’enseignement des langues régionales. Ce colloque se tiendra dans les bâtiments du site Saint-Charles II (arrêt tram Albert 1er)  qui seront – mais ce n’est qu’une coïncidence – inaugurés le même jour en présence de la ministre.

Didacticiens, sociolinguistes, historiens, éditeurs, échangeront pendant deux jours, à propos de la production de manuels destinés à l’enseignement de ces langues minorisées ou sur la façon dont ces dernières trouvent – ou pas – leur place dans les manuels généralistes.
Les regards croisés des intervenants, sur le basque, le breton, le catalan, le corse, l’occitan ou les langues et cultures régionales d’Italie, permettront de replacer le sujet dans un cadre historique et, ce faisant, de se faire une idée assez précise de l’évolution de l’attitude de l’école vis-à-vis de ces langues mais aussi des besoins actuels de la production d’outils pédagogiques en langues régionales.

La table ronde qui se tiendra à 16 h 30 le jeudi sera sans nul doute un moment fort de ce colloque. Elle réunira des éditeurs scolaires institutionnels corses, bretons, occitans et basques et les éditions Édite moi qui publient des ouvrages à destination du jeune public exploitables en classes. Ils échangeront sur les contraintes et les nécessités de ce genre très particulier d’édition dont le développement de l’enseignement, bilingue notamment, des langues régionales à fait un secteur stratégique dans la perspective de la transmission aux jeunes générations.
Ces rencontres scientifiques qui n’intéressent pas que les spécialistes et abordent des questions citoyennes sont bien entendues ouvertes et tout public intéressé y sera bienvenu.

Yan Lespoux, maître de conférences Université Paul-Valéry, Laboratoire LLACS – EA 4582, président de la FELCO

Photo : Georges Souche, http://www.georges-souche.com/

Plus : http://www.felco-creo.org/.