Chronique du XIII : Pour les Bleus, à Perth, l’exploit ou la valise

Après une défaite initiale face au Liban (18-29), puis s’être nettement inclinée à Canberra face à l’Australie (52-6), tenante du titre, la France affronte l’Angleterre, ce dimanche 12 novembre à Perth. Les Bleus ont encore une chance de passer en quart de finale… mais pour cela, il faudra impérativement remporter cette ultime rencontre.

Condamnés à l’exploit… Après deux défaites, l’équipe de France conserve une infime chance de qualification pour les quarts de finale de la Coupe du Monde de Rugby à XIII en Australie. Car malgré le score, les Bleus ont montré de belles qualités face à l’équipe du pays organisateur, qui demeure LA référence mondiale en matière de Rugby à XIII.

Et comme, dans le même temps, les Anglais ne sont pas au sommet de leur art, qui sait ! D’ailleurs, le vice-capitaine de l’équipe de France, Ben Garcia (joueur des Dragons Catalans) affirme : « Je n’ai pas peur des Anglais ! (…) on peur réaliser quelque chose de bien, vu notre première mi-temps contre l’Australie, mais il nous faudra rentrer correctement dans la partie », dit-il sur le site de la FFRXIII.

Il faudrait tout de même réaliser un exploit, pour renverser la vapeur. Espérer dès aujourd’hui que le Liban prenne une valise face à l’Australie (ce qui reste possible) puis battre les Anglais le plus largement possible, pour espérer accrocher la troisième place qualificative de ce groupe de la mort. Le jeune (24 ans) avant catalan, Thibault Margalet, donne ses trois impératifs pour ce « Crunch » (expression britannique pour désigner les affrontements entre France et Angleterre) à XIII : « Complèter nos chaînes, pour éviter au maximum les fautes. Ne jamais rien lâcher dans le match. Croire en nous pour la victoire… »

La recette est donnée, il ne reste plus qu’à l’appliquer à la lettre si les Bleus ne veulent pas faire leurs valises et retrouver l’hiver de l’hémisphère nord dès la semaine prochaine…