Ariège/Haute Garonne : « Chercher l’or, c’est comme découvrir son trésor… »

Depuis le 10 juillet 2020, nous avons reçu 176 demandes de particuliers (qui peuvent être accompagnés) et nous avons délivrer 138 autorisations. Nous en tirons un bilan plutôt positif de l'encadrement d'un phénomène qui a débuté il y a deux ou trois ans à la faveur de documentaires à la TV", Confie Jean-Pierre Cabaret, chef de service environnement à la DDT de l'Ariège. Photos : Goldline Orpaillage.

Les orpailleurs amateurs se sont rués sur les berges des rivières de l’Ariège, à la sortie du premier confinement. Cet été, la préfecture, confrontée à des dégâts importants, a mieux encadré cette pratique. La Haute-Garonne voisine a, elle, réautorisé l’orpaillage. Le bilan de la saison qui se termine ce samedi est « positif » qui laisse augurer un élargissement du périmètre dès la saison prochaine.

Ce contenu est accessible seulement aux membres Premium et Premium mensuel.
Se connecter S’enregistrer