Rugby à XIII : Le titre européen passe par l’Ecosse… à Carcassonne

Dernier round de l'Euro, samedi 10 novembre à Carcassonne. ©FFRXIII

Dernier rendez-vous, à Carcassonne (stade Albert-Domec), pour l’équipe de France de Rugby à XIII, qui affrontera l’Ecosse, samedi 10 novembre à 18H…

Après avoir battu le Pays de Galles (54-18) et l’Irlande (24-10), la France est en passe de réaliser le Grand Chelem et d’être sacrée championne d’Europe pour la première fois depuis 2005. Pour cela, il lui suffit de battre l’Ecosse ce samedi
à 18 heures au stade Albert-Domec de Carcassonne. La France est en effet la seule équipe invaincue de ce tournoi quadrangulaire, elle est aussi la plus efficace, elle a déjà inscrit 78 points et n’en a encaissé que 24.

Déjà qualifiée pour la Coupe du Monde 2021

La France est d’ores et déjà assurée de terminer à l’une des deux premières
places de ce championnat d’Europe et elle est ainsi la neuvième équipe qualifiée pour la Coupe du monde 2021 en Angleterre. Mais Marc Palanques, le président de la fédération, et Aurélien Cologni, l’entraîneur de l’équipe de France, ont clairement annoncé qu’ils ne se satisferaient pas d’une qualification « au rabais » et que leur objectif affiché était de réussir le Grand Chelem. “Nous voulons être champions d’Europe ” ont-ils répété.

Un titre de champion d’Europe serait le premier titre majeur pour Aurélien Cologni nommé entraîneur de l’équipe de France à l’été 2016. Cela le conforterait aussi dans son choix d’être resté fidèle à sa parole. A peine nommé, il avait été contacté par les dirigeants du Stade Français (à XV) pour prendre en charge le secteur défensif du club parisien. Il avait décliné l’offre et était resté fidèle à l’engagement pris auprès de Marc Palanques.

FFR XIII : Confirmer la qualité du travail de formation

Remise à flots financièrement et au niveau de son organisation, la Fédération est aussi de nouveau en ordre de marche sur le plan sportif. Un titre de champion d’Europe serait une nouvelle confirmation de la qualité du travail de formation effectué ces dernières années. Les U 19 sont devenus champions d’Europe au mois d’août en Serbie et les U 16 ont battu deux fois les Anglais
cette année. Les «Handis» quant à eux sont doubles champions du monde. Les deux clubs professionnels français ne sont pas en reste : Les Dragons Catalans ont remporté la Coupe d’Angleterre face à Warrington (20-14) et le Toulouse
Olympique XIII a disputé les barrages d’accession à la Super League.

La France devra malheureusement se passer de Jason Baitieri, son capitaine. Ce citoyen du monde, né à Paris d’une mère française et d’un père australien (ancien joueur pro), est parti en Australie à l’âge de 2 ans, pour évoluer rapidement (en 2010, à seulement 18 ans) dans les rangs des Sydney Roosters, avant de signer aux Dragons Catalans la saison suivante. Capitaine de l’équipe de France depuis 2012, il sera hélas absent à Carcassonne car, en vertu des accords passés avec les Dragons catalans, il est parti se reposer en Australie pour un moi,s avant d’entamer la préparation de la prochaine saison de Super League.

Les féminines en ouverture (15h)

Et pour que cette rencontre soit une fête et un succès populaire, les dirigeants
fédéraux ont invité tous les enfants licenciés dans une école de rugby à XIII. Mais ils ont aussi fait un geste envers les membres de leurs familles. Deux personnes accompagnant un treiziste en herbe bénéficieront d’une entrée à demi tarif sachant que les places les plus chères coûteront 20 euros. Et n’oubliez pas qu’en ouverture (15h) l’équpie de France féminine affrontera l’Italie.