Femmes et Occitanie : sous le signe d’Olympe de Gouges

Trajet Dit, par la compagnie Nansouk à Montauban, au Théâtre Olympe de Gouges, 20h30. photo D.-R.

Qui mieux que Olympe de Gouges pour incarner les femmes en Occitanie ? Née à Montauban en 1748, humaniste et visionnaire, Olympe de Gouges est une des grandes figures de la Révolution française. 170 ans plus tard, sa ville natale n’a pas oublié les idées progressistes de celle qui affirmait que « si la femme a  le droit de monter à l’échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune ! »

Pour Olympe de Gouges, l’abolition de l’esclavage et de la peine de mort, l’hygiène publique, la solidarité, l’instruction et surtout l’égalité politique et civique entre hommes et femmes constituaient le combat essentiel… Un engagement généreux et exigeant qui lui vaudra la haine des Jacobins et la guillotine lors de la Terreur, en 1793. Un beau profil pour lancer cette nouvelle Journée internationale des droits des Femmes à découvrir dans la région :

Montauban : jusqu’au 11 mars, tout un programme

Caroline Loeb dans la peau de Sagan… à découvrir ! Photo D.-R.

Cette semaine, les journées internationales Olympe de Gouges se déroulent donc jusqu’au dimanche 11 mars. L’événement a été « lancé » mercredi, par Brigitte Barèges, maire de Montauban (Tarn-et-Garonne) et son adjoint délégué à la Culture, Alain Crivella.  « La ville organise ce rendez-vous avec l’envie de permettre de belles rencontres avec des femmes, célèbres ou anonymes, présentes ou disparues, qui tracent leur sillage lumineux dans la mer obscure de l’indifférence et de la misogynie. Cette version augmentée sera un nouvel hommage aux femmes qui ont formulé le souhait d’un monde plus juste, plus fraternel, plus ouvert aux possibles de l’imaginaire et qui sont parfois allées jusqu’à donner force de loi à leur rêve », précise Mme Barèges.

En 2018, c’est autour du thème de La Femme et la Parole publique que seront proposés des spectacles et des expositions au théâtre Olympe de Gouges (Françoise par Sagan, de et avec Caroline Loeb), à Eurythmie, à la Mémo et à la maison du Crieur, des rencontres-lectures au lycée Michelet(La liberté d’être, sur Simone Veil), au centre social de la Comète, à la Petite Comédie, café citoyen et café débat au bar Le Moderne et à la Mémo. Le Rio accueillera un concert rock (Mademoiselle K.), l’ancien Collège des conférences. La place Lalaque sera le théâtre de création graphique et d’un atelier de cirque. Cirque que l’on retrouvera aussi dans les rues du centre ville. A écouter aussi sur CFM Radio, ce 8 mars à 17h. Pour tout savoir, lieux, horaires, rendez-vous… cliquer ICI.

Lot : le rugby au féminin grâce au RQF

Le RQF, le rugby au féminin, à l’honneur dans le Lot. Photo droits réservés.

Dans le département voisin du Lot, ce jeudi (à 11 h), sera symboliquement l’occasion du lancement officiel du club Rugby Quercy Féminin à son siège de l’hôtel L’Aquitaine (zone de La Crabe, à L’Hospitalet). Le rugby à XV se féminise depuis une dizaine d’années, avec désormais 30% des licenciés à la FFR qui sont des femmes. C’est ainsi que naquit en 2017 le RQF (issu d’un accord entre cinq clubs de la vallée du lot et du Quercy Blanc), club spécifiquement féminin, avec un slogan sans équivoque : Le rugby au féminin, pas du rugby pratiqué par des femmes ! Officiellement reconnu depuis  le 13 mai 2017 et ses statuts agréés par le Comité départemental de Rugby ainsi que par le Comité Midi-Pyrénées, le club progresse rapidement et a récemment vu six de ses joueuses sélectionnées dans le Top 40 régional.

Dans le Lot, ,également, la Galerie WAM (à Cahors), présente jusqu’au 18 mars l’exposition Les femmes (s’) exposent avec les oeuvres de 18 artistes lotoises qui ont chacune choisi une œuvre parmi leurs travaux récents.

Toulouse : un jour ne suffit pas, « on prend la semaine ! »

Toujours à l’occasion de cette Journée internationale des droits des femmes, la Mairie de Toulouse propose la Semaine de l’Egalité avec de nombreux événements jusqu’au 11 mars. La programmation, qui met à l’honneur les parcours de femmes inspirantes, est co-construite par la mairie de Toulouse, les associations et les partenaires de quartier pour encourager l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Deux temps forts à signaler (après l’inauguration du parvis des Femmes de la Résistance, par le maire Jean-Luc Moudenc, à 15h aux allées Frédéric-Mistral), les femmes vont investir l’espace public pour une représentation théâtrale sur la place Arnaud Bernard, ce jeudi 8 mars à 19h30 et pour danser sur l’esplanade Dupuy devant le centre culturel Desbals vendredi 9 mars à 10h15.

« À Toulouse, nous avons mis en place en 2016 un plan égalité femmes-hommes au sein de notre collectivité. La mairie, en lien avec ses partenaires institutionnels et associatifs, met en place des actions de proximité pour faciliter l’accès aux droits, à la culture et à la pratique sportive aux Toulousaines. Cette Semaine de l’Egalité entre les femmes et les hommes permet à tous de s’informer, débattre et agir au quotidien contre les stéréotypes pour faire reculer ces inégalités » déclare Julie Escudier, Conseillère Municipale en charge de l’Egalité Femmes-Hommes. Intégralité du programme à consulter en cliquant ICI.

Moins officiel, mais à ne pas manquer, le festival Les Récréatives organisé par P’tite Lumière et Cie qui invite à « venir découvrir, soutenir, la fine fleur créative féminine de la région ! » Les Récréatives c’est six jours de rencontres, d’expositions, de performances, dans le cadre de la journée internationale des droits des Femmes, bien sur mais « comme un jour ne suffit pas, on prend la semaine ! » expliquent les créatrices de l’événement et « à cette occasion nous vous invitons chaque soir de cette semaine de festivités dans un lieu différent de notre belle ville rose pour valoriser, soutenir, échanger et discuter de ces inégalités encore trop présentes avec des femmes créatrices, entrepreneuses, engagées… » Il y a une page Facebook pour tout savoir, en cliquant ICI

Un dernier mot : « Avec les Récréatives nous souhaitons questionner le public sur les inégalités hommes-femmes, la place des femmes dans l’espace public et dans les milieu culturel, artistique, et entrepreneurial et leur manque de visibilité dans les programmations culturelles régionales. ​C’est ça les Récréatives des hommes et des femmes ensemble pour faire changer les choses… »

Wonder’Fest des WonderMeufs à Montpellier

Première Wonder’Fest à Montpellier, cette semaine.

A l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, WonderMeufs (« un réseau de femmes qui veulent bouger le monde ! ») lance son premier Wonder’Fest. Au programme de cette première édition : Féminin/Masculin : Tout change ! : spectacle vivant, concert, poésie, street art… sans oublier restauration et buvette.

« L’association proposera un programme artistique énergique et onirique, pour aller explorer grâce à l’art, ce qui nous lie plutôt que ce qui nous oppose ! Pas de clichés, pas de clivages, mais des propos et regards singuliers d’artistes femmes et homme sur le féminin-masculin… Une soirée ouverte à tous avec un programme riche, qui se poursuivra le week-end avec la rediffusion de films sur le thème des Droits des femmes à l’Utopia ou au Centre Rabelais… » précisent les organisatrices et pour tout savoir dans le détail, cliquez ICI !

Après la prise de conscience, il s’agit désormais de passer aux actes et aux mesures concrètes afin de lutter contre les violences sexistes et les inégalités dans le monde professionnel »

« L’actualité nous rappelle chaque jour combien le chemin vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes est encore long. Après la prise de conscience, il s’agit désormais de passer aux actes et aux mesures concrètes afin de lutter contre les violences sexistes et les inégalités dans le monde professionnel. Depuis mon arrivée à la tête de la Région, j’ai souhaité renforcer cet engagement : intégrer les enjeux de l’égalité femme-homme dans les politiques régionales et être exemplaire dans notre fonctionnement interne. Nous avons tous, élu.e.s et citoyen.ne.s, la responsabilité de mener ce combat, pour une société plus égalitaire et plus juste », a récemment déclaré Carole Delga.

La présidente de la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, qui sera présente au-cours de cette journée du 8 mars, à Montpellier (9h30 au JAM) et Toulouse (15h30 aux Abattoirs) -accompagnée de Dominique Salomon, vice-présidente déléguée à la culture, aux patrimoine et aux langues régionales, et de Nadia Bakiri, conseillère régionale, présidente de la Commission Egalité Femme-Homme- à l’occasion des Rencontres Cultur’Elles en Occitanie…

Philippe MOURET

Les Femmes et l’innovation : En partenariat avec le groupe Orange, le Club de la presse et de la communication du Gard organise ce jeudi 8 mars à 18h au Novotel Atria, une table-ronde sur le thème « Les femmes et l’innovation ». Six femmes, chef d’entreprises, élues, chef de service, manager… ont accepté de participer à cette soirée et d’apporter leur témoignage. – Patricia Goriaux, directrice Orange Sud – Lucie Phaosady, co-fondatrice de BigUp For Startup – Estelle Braillon, présidente-fondatrice de Cognidis. – Françoise Bons, responsable du service radiothérapie et oncologie et conseillère régionale. – Valérie Rouverand, en charge du renouvellement urbain et du contrat de ville à Nîmes Métropole, lauréate aux Victoires des cantines rebelles. – Virginie Meyer, directrice marketing et prospective groupe Média du Sud Cette rencontre, animée par Guillaume Mollaret journaliste au Figaro et vice-président du Club, est ouverte au public.