Chronique occitane : Gardarem lo conselhièr pedagogic d’Erau !

Il y aura un rassemblement ce mercredi 4 avril pour sauver le conseiller pédagogique d'Occitan. Photo Yves SEGUIER

Lors d’une réunion des services académiques de l’Hérault, le 13 mars 2018, a été brutalement annoncée la suppression du poste de conseiller pédagogique départemental en occitan dans l’Hérault mis en place en… 1982. Un rassemblement est prévu le mercredi 4 avril devant le Rectorat…

C’est en effet au début des années 1980, suite aux circulaires dites « Savary » (82-281) que s’est réorganisé l’enseignement public des langues régionales. La fonction de conseiller pédagogique départemental a été précisée en 2001 (circulaire 2001-166) : « Un ou des conseillers pédagogiques sont chargés plus spécialement de suivre ces enseignements. Il convient d’affecter au moins un de ces personnels pour chacun des départements des académies concernées par le présent programme ; ils ont pour mission d’aider à la mise en œuvre et au développement des différentes modalités d’enseignement de langues régionales. » Cette fonction a été réaffirmée par la convention cadre signée avec l’État le 26 janvier 2017.

Une « décision brutale »

Cette décision brutale a ému les collègues concernés, et a suscité des déclarations unanimes de rejet des principaux syndicats enseignants du 1er degré. Une pétition a été lancée, qui a recueilli près de 1500 signatures en moins d’une semaine. Une campagne de lettres individuelles a été mise en place, le CREO a écrit à la nouvelle rectrice.

Les enseignants demeurent mobilisés et s’apprêtent à une action ludique et musicale le mercredi 4 avril devant le rectorat. Ce jour-là, seront remis les prix de poésie occitane et catalane aux élèves de l’académie, cérémonie annuelle où se retrouvent aussi parents et enseignants dans la fierté de voir l’Occitan devenu langue de création. Il ne s’agit pas de perturber ce moment important, mais de dire aux personnes présentes que ces résultats créatifs sont dus à l’implication des enseignants et des équipes d’animation dont les quatre conseillers pédagogiques d’occitan.

Une multiplicité de missions

En effet, les conseillers pédagogiques en occitan ont en charge :

– La conception du projet académique annuel en langue occitane pour les écoles, son suivi et sa mise en place toute l’année ;

– L’organisation des rassemblements départementaux en juin qui sont l’aboutissement du projet ;

–  Le pilotage d’un stage académique interdépartemental de formation linguistique et didactique ;

– L’accompagnement des projets en langue et culture occitanes spécifiques aux écoles, ainsi que les interventions régulières dans ces écoles ;

– Le suivi des enseignants bilingues des sites concernés. Pour l’Hérault : Clermont l’Hérault, Mireval, Nelson Mandela-Béziers, Sévigné et Francis-Garnier-Montpellier).

Tout l’historique, les positions syndicales, les soutiens reçus, sont en ligne sur le site du CREO Lengadòc.

Marie-Jeanne Verny

Professeur au département d’Occitan de l’Université Paul-Valéry de Montpellier, Présidente du CREO Lengadoc

Gardarem lo conselhièr pedagogic d’Erau !

Dins un acamp dels servicis academics d’Erau, lo 13 de març de 2018, foguèt brutalament anonciada la supression del pòste de conselhièr pedagogic en occitan per departament d’Erau mes en plaça en… 1982.

Efèctivament, es a la debuta dels ans 1980, après las circulàrias dichas « Savary » (82-281) que se reorganizèt l’ensenhament public de las lengas regionalas La foncion de conselhièr pedagogicque despartamental foguèt precizada en 2001 (circulària 2001-166) : « Un ou des conseillers pédagogiques sont chargés plus spécialement de suivre ces enseignements. Il convient d’affecter au moins un de ces personnels pour chacun des départements des académies concernées par le présent programme ; ils ont pour mission d’aider à la mise en œuvre et au développement des différentes modalités d’enseignement de langues régionales ». Aquela foncion foguèt tornar afortida per la convencion-cadre signada amb l’Estat lo 26 de genièr de 2017.

Aquesta decision brutala esmouguèt los ensenhaires concernits, et suscitèt de declaracions unanimas de reget dels principals sindicats ensenhaires del 1er gra. Una peticion es estada lançada, que reculhiguèt quasi 1500 signaturas en mens d’una setmana. Una campanha de letras individualas es estada mesa en plaça, le CREO escriguèt a la novèla rectritz.

Los ensenhaires demòran mobilizats e s’aprèstan a una accion ludica e musicala lo dimècres 4 d’abrial dabans lo rectorat. Aquel jorn, seràn remeses los prèmis de poesia occitana e catalana als escolans de l’Acadèmia, ceremonia annadièra ont se retròban tanben parents et ensenhaires dins la fiertat de veire l’occitan vengut lenga de creacion. S’agís pas de perturbar aquel moment important, mas de dire a las personas presentas qu’aquelas resultas creativas son degudas a l’implicacion dels ensenhaires e de las còlas d’animacion que ne fan partida los quatre conselhièrs pedagogics d’occitan.

Aquestes an en carga :

– La concepcion del projècte academic annadièr en lenga occitana per las escòlas, son seguit et sa mesa en plaça tot del long de l’an ;

– L’organizacion dels recampaments despartamentals en junh que son l’abotiment del projècte

– Lo pilotatge d’un estagi academic interdespartamental de formacion linguistica et didactica ;

– L’acompanhament dels projèctes en lenga e cultura occitanas especifics a las escòlas, e mai las intervencions regularas dins aquestas escòlas ;

– Lo seguit dels ensenhaires bilingues dels 5 sitis bilingues. Per Erau : Clarmont d’Erau, Miraval, Nelson Mandela-Besièrs, Sévigné e Francis-Garnier a Montpelhièr.

Tot l’istoric, las posicions sondicalas, los sostens recebuts, son en linha sul siti del CREO Lengadòc.

M.-J. V.