Toulouse : Rio Loco, festival 100% féminin et éco-responsable

affiche Festival Rio Loco

Jeudi l’été a pris un peu d’avance avec les premiers rendez-vous en musique sur les trois scènes du festival Rio Loco, à la prairie des Filtres de Toulouse… Et ça continue jusqu’à dimanche…

Cette 25e édition du festival Rio Loco convie le public à un voyage sans frontières, porté par La Voix des Femmes. Cette programmation singulière offre toute la place à des artistes féminines : Chanteuses, compositrices, musiciennes, plasticiennes … ces créatrices  affirment une place à part dans l’expression d’une nouvelle scène artistique. Et de la fusion au rock, du hip-hop au blues, de l’électro aux beats africains et latinos, les artistes invitées croiseront sans aucun doute l’histoire et la mémoire des musiques du monde.

« Une harmonie musiclae vers la liberté… »

Ce voyage multi-culturel au féminin, qui a débuté depuis quelques semaines par nombre de rencontres inédites dans la ville, se poursuit plus intensément, jusqu’au 16 juin. A l affiche, quelques pointures comme Jeanne Added, Lisa Simone, Angélique Kidjo ou Flavia Coelho, Fatoumata Diawara…  et beaucoup de talentueuses artistes en devenir ou émergentes.

« L’idée était dans l’air depuis plusieurs années mais il aura fallu ce déclic de l’identité, cette concordance des temps, le temps voulu. L’édition « La Voix des Femmes » ouvre une harmonie musicale vers la liberté, la sérénité et la sensibilité pour juste mieux s’entendre entre hommes et femmes », souligne Hervé Bordier, directeur artistique du festival.

Une opinion partagée par le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc : « Avec ce Festival, nous donnons une voix à toutes ces femmes que l’on n’entend pas suffisamment dans la sphère publique, en mettant aussi en lumière le talent de ces affiches éruptives et colorées, dessins de Stéphanie Ledoux, qui révèlent l’infinie et singulière féminité de toute dimension artistique. »

Venues des 4 coins du monde

Festival Rio Loco
Encore trois jours, prairie des Filtres… Photo ©RIOLOCO

A la Prairie des Filtres, investie cette année par Stéphanie Ledoux, et Margot Guillet pour l’œuvre collective réalisée avec les publics de la Valise Rio Loco, le festival prolonge la découverte avec des créations visuelles contemporaines, des spectacles jeune public, des ateliers de danse, des sets de DJ, un forum et le village culturel.

Ce vendredi la chanteuse haïtienne Moonlight Benjamin uvrira le « bal », suivie par le rap de l’anglaise Kate Tempest, puis Lakuta, A-Wa, Sara Hebe, etc. Samedi, c’est la brésilienne Dom La Nena qui fera vibrer les cordes de son violoncelle et l’âme du public, avant de céder la place à Oum « la voix des dunes » venue du Maroc, au folk de Nilüfer Yanya, Londonienne de 23 ans d’origine turco-irlandaise-barbadienne, Il y aura aussi Jeanne Added… Et ainsi de suite jusqu’au final de dimanche soir (à partir de 21h15) avec Angélique Kidjo et ses invités…

La « Règle Verte » de Rio Loco

Enfin, il faut rappeler que le festival s’engage chaque année dans une démarche éco-responsable et solidaire, dans son organisation comme dans ses partenariats. Depuis 2006, chaque édition est évaluée par des organismes publics liés à la protection de l’environnement et affiche des résultats encourageants. Rio Loco a déjà ainsi produit sept fois moins de déchets et ce, malgré une fréquentation toujours en hausse !

L’édition 2019 ne dérogera pas à la « règle verte » que s’est donnée le festival et accueille de nombreux ateliers et débats afin de sensibiliser tous les publics à la démarche environnementale. Et des partenariats forts ont été noués dans ce sens avec des associations toulousaines engagées dans la protection de l’environnement.

Ph.-M.

Et la Nuit du Handicap, samedi…

Après le succès de la première édition qui avait rassemblé plus de 50 000 personnes, rendez-vous est donné le 15 juin pour la 2ème Nuit du Handicap, un événement unique qui célèbre la différence et invite les personnes valides à rejoindre la fête pour découvrir les talents et les qualités des personnes en situation de handicap, dans un esprit convivial. Tout simplement.

Ouverte à tous, gratuite et portée par des équipes bénévoles, cette action rassemble les associations locales qui accompagnent les personnes handicapées au quotidien et s’attellent à construire une société plus inclusive. Toulouse est l’une des 24 villes de France (la seule en Occitanie) qui participent à ce rendez-vous. Elle se déroulera donc ce samedi 15 juin, Esplanade Franklin-Roosevelt, de 17h à 22h.

D’autres articles sur les festivals de votre région