Tendance : Salons du « Vintage » et pulls moches en vedettes

Look, accessoires, véhicules... la nostalgie c'est bien plus que ce que c'était ! Photo D.-R.

Mobilier, accessoires, vêtements ou décorations vintage, mais aussi créateurs utilisant des matériaux ou des techniques d’inspiration vintage, c’est tout cela que propose le salon qui se tiendra à Montpellier les samedi 10 et dimanche 11 novembre… Et puis viendra Albi, dès le 30 novembre, avec en prime la 2e édition du championnat du monde de pull moche.

Ah le plaisir du téléphone fixe !!! Photo D.-R.

Que faire ce week-end ?Fantasmer sur Audrey Hepburn dans Diamants sur Canapé (1962, Blake Edwards) ou sur Emma Peel et les ambiances façon Chapeau melon et bottes de cuir, faire tourner le cadran d’un téléphone en bakélite noire déniché sur AllonsChiner en Ligne sous la lumière d’une lampe créée par Jérôme Peyronnet pour ArtJL … Et puis écouter encore une fois la chanson de L’île aux Enfants (1974, Anne Germain) avant d’enfourcher une Triumph Bonneville pour se rendre au Salon Montpellier Vintage au Corum…

Au coeur de Montpellier, une soixantaine d’exposants seront présents pour cette 7e édition. Offrant un  vaste éventail de produits vintage, fringues, meubles, objets de déco, accessoires divers… sans oublier les créateurs qui savent redonner vie à des objets d’époque ou utiliser les techniques rétro pour fabriquer des nouveautés.

Deux jours pleins pour se laisser charmer, sans oublier de nombreuses animations, concerts Trio Pop Corn & Rock’n’Roule(samedi) et Duo Rhum grenadine (dimanche), un défilé-spectacle rétro/vintage par Claudine Cherylin (15h30, samedi, 15h dimanche) et de la gastronomie assurée par Cabiron Traiteur. Sans oublier des ateliers DIY (do it yourself)…

Albi : pulls moches et piste de roller

Pour les fans immodérés, le rendez-vous suivant sera ) Albi, du 30 novembre au 2 décembre, où plus de 100 exposants sont attendus. Cette 4e édition de l’événement tarnais sera par ailleurs le cadre du 2e Championnat du Monde de Pull moche ! La première édition, lancée comme un gag a connu un incroyable succès, attirant plus de… 600 participants ! Si vous aussi vous souhaitez devenir champion du monde du pull moche, inscrivez-vous (avant le 26 novembre sur www.albi-vintage.fr. (concours le samedi 1er décembre au Parc des expositions).

Et comme le kitsh est ici parfaitement assumé, après des mois de travail, le club des tricoteuses de la Bonne maison présentera pour l’occasion le pull géant de Noël !

Il y aura aussi des animations avec une piste de roller, « comme dans le film La Boum (1980, Claude Pinoteau), une piste de « slot racing » (circuit routier électrique), un manège vintage, des jeux de bar (flipper, arcade, baby-foot..) des food truck, un stand relooking pin-up et un barbier,…Le salon du vintage « c’est régressif à souhait ! » affirment en souriant les organisateurs.

Dans un monde de paraître : Curieux, esthètes, nostalgiques, écolos… tous pour le vintage !

Mais qu’est-ce qui fait ainsi fantasmer toutes les générations sur le style « vintage » !? Premier indice : le dernier iPhone, l’univers numérique, les meubles scandinaves… c’est pratique mais c’est froid, impersonnel, aussi glaçant qu’Uma Thurmann dans Bienvenue à Gattaca (1998, Andrew Niccol) ! Or chacun a un besoin profond de se sentir unique, différent, au moins dans les apparences, le « look« … Alors, pour s’exprimer en tant que personne unique, dans un monde voué au paraître, quoi de mieux que ces références riches d’un passé, d’une esthétique, d’une histoire… C’est quand même bien plus « stylé » !

Jaguar type E … la perfection mécanique ! Photo D.-R.

Il faut bien avouer qu’une Jaguar type E sera toujours plus belle que n’importe quel SUV farci d’options aussi onéreuses qu’inutiles. Mais il faut aussi souligner que le vintage sait aussi être bon pour l’environnement.

« A l’heure du tout jetable, de l’obsolescence programmée, je tends à prouver que l’on peut créer des produits de qualité à partir de matériaux recyclés. Pourquoi jeter et produire à nouveau alors que l’on peut transformer ? » expliquait Jérôme Peyronnet dans un entretien à Dis-Leur ! (y accéder en cliquant ICI). Ce créateur montelliérain, qui fabrique des lampes à partir de chauffages anciens recyclés sera d’ailleurs présent au Salon Montpellier Vintage ce week-end.

Le « upcycling » est désormais tendance : « C’est l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d’utilité supérieure. On recycle donc « par le haut »… » Alors, curieux, économes, écolos, esthètes  ou nostalgiques, vous avez tous une bonne raison d’être à Montpellier les 10 et 11 novembe et à Albi du 30 novembre au 2 décembre…

Philippe MOURET