A sept mois des municipales, des listes dites citoyennes se déclarent dans la région. Notamment #Noussommes, à Montpellier qui veut « créer un arc méditerranéen de listes municipalistes », avec l’Archipel citoyen à Toulouse, Nou-s à Perpignan et peut-être une autre liste à Montauban, etc. Le sociologue perpignanais Dominique Sistach décrypte ce phénomène. Slimane Rhany, de #noussommes, explique ses « urgences ».