Vice-président de l’Association des élus du littoral, Jordan Dartier, maire de Vias, ne décolère pas. “Il y aura moins de plages privées à l’avenir”, avoue le président de la CCI de l’Hérault, département qui donnera le “la” au littoral français. En cause, un texte de l’administration interdisant toute installation, même provisoire, sur des “espaces naturels remarquables” que l’administration définit… elle-même. Elle imagine même des foodtrucks pour remplacer les paillotes supprimées ! Face à la fronde des élus, un préfet, nommé par Macron, rendra ses conclusions en fin d’été.

Dis-Leur ! décrypte les projets de Sète, Carnon et Castelnau-le-Lez. Leur leitmotiv : rendre la ville plus “paisible”, en “renaturant” leurs grands axes, favorisant les mobilités douces et rognant la place des voitures. David Lestoux, qui a rédigé le rapport national sur les centres-villes, et Laurent Chapelon de l’université Paul-Valéry de Montpellier 3 expliquent les raisons de cette tendance de fond.